•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des familles monoparentales emménagent chez les pompiers

Vue extérieure du YWCA Pacific Spirit Terrace. Les deux premiers étages sont occupés par les pompiers et les quatre autres sont composés de logements locatifs.

La caserne n° 5 et le YWCA se sont associés pour créer 31 nouveaux logements destinés aux mères célibataires et à leurs enfants.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Radio-Canada

Les pompiers de Vancouver ont répondu à un nouveau type d’urgence : la crise du logement. La caserne de pompiers no 5, située à l'intersection de la 54e Avenue et de la rue Kerr, a été reconstruite avec 31 nouveaux logements sociaux aux étages supérieurs.

Le projet YWCA Pacific Spirit Terrace est le fruit d’un partenariat entre le YWCA et le Service des incendies de la Ville de Vancouver. L’immeuble permettra d'abriter jusqu’à 90 femmes et enfants.

Le maire de Vancouver, Kennedy Stewart, a affirmé que le projet était un bel exemple de « ce que le gouvernement et des organismes à but non lucratif peuvent accomplir pour résoudre la crise du logement lorsqu’ils travaillent ensemble ».

Les logements offrent des espaces modernes et lumineux. De grandes fenêtres dominent les murs du salon de la cuisine.

La cuisine et le salon de l’un des 31 logements sociaux situés au-dessus de la caserne de pompiers no 5 dans le quartier Champlain Heights.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Les deux premiers étages de l’immeuble seront réservés aux installations pour les pompiers, tandis que les quatre étages supérieurs seront composés d’appartements avec deux ou trois chambres à coucher. Il en coûtera entre 520 $ et 1164 $ par mois pour louer ces logements. Il y aura aussi une terrasse sur le toit et un accès direct aux services offerts par le YWCA.

Des locataires ont déjà commencé à emménager dans le nouvel espace et une liste d’attente a été établie pour sélectionner des locataires pour les autres logements. 

Les femmes qui tentent de se sortir d’une relation violente auront un accès prioritaire.

La présidente de l'Alliance des femmes de la francophonie canadienne salue l'initiative.

Lily Christ explique que les mères monoparentales sont disproportionnellement touchées par la crise du logement. « En général, les femmes monoparentales ont des revenus moindres », explique-t-elle.

Elle ajoute que souvent, beaucoup de femmes qui sont dans des relations abusives ne quittent pas leur logement « parce qu'à Vancouver, c'est tellement difficile de retrouver un logement, et parce qu'avec un seul salaire, c'est parfois quasiment impossible ».

Selon Mme Christ, l'initiative YWCA Pacific Spirit Terrace répond à un besoin criant en raison du nombre de femmes qui sont victimes de violences et parce que les maisons de transition n'accueillent les femmes que pour une durée limitée, avec peu d’options de logement à moyen et long termes.

Il aura fallu quatre ans pour terminer la construction. La Ville a dépensé un peu plus de 11 millions de dollars pour la nouvelle caserne. Un peu plus de la moitié de ce budget a servi à construire la portion résidentielle de l’immeuble.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Habitat