•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des institutions postsecondaires unissent leurs forces en Mauricie

Extérieur du pavillon des sciences sous la neige

Le pavillon des sciences du Cégep de Trois-Rivières

Photo : Radio-Canada / Jef Fortier

Radio-Canada

Un pôle régional en enseignement supérieur verra le jour en Mauricie. Il réunira l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), le Cégep de Trois-Rivières ainsi que celui de Shawinigan.

Le gouvernement du Québec accorde une aide financière totale de 1,5 million de dollars pour les trois prochaines années pour la mise sur pied de ce pôle d’enseignement supérieur, soit 500 000 $ par année jusqu’en 2022.

L’annonce a été faite mardi matin, par le ministre caquiste du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et député de Trois-Rivières, Jean Boulet.

Cinq personnes regardent la caméra.

De nouveaux projets réuniront l’Université du Québec à Trois-Rivières, le Cégep de Shawinigan et le Cégep de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Cet argent permettra de financer deux projets.

Le premier projet a pour objectif d'améliorer le recrutement et l’intégration des étudiants étrangers, dans le but d'avoir une meilleure rétention des diplômés dans la région.

Le second projet vise à faire un meilleur arrimage entre les programmes de formation et les besoins du marché du travail.

Il y a une forte demande de main-d’oeuvre dans le secteur des technologies de l’information, l’ingénierie, la santé et les sciences.

L’importance du recrutement

Que ce soit dans les institutions d’éducation postsecondaire ou dans les entreprises, le recrutement est un enjeu.

On est confrontés à un défi démographique. La population est en faible croissance en Mauricie comparativement au reste du Québec. 1,1 % versus 3,8 % pour l'ensemble du Québec. On fait des gains par la migration, mais ce n'est pas suffisant, a déclaré le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean Boulet.

Jean Boulet pose pour la caméra.

Jean-Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

Photo : Radio-Canada

Il y a la pénurie de main-d’oeuvre, mais on est également dans un creux démographique qui était au secondaire, il y a quelques années et qui, aujourd’hui, frappe le secteur collégial et lorsqu’on combine les deux, on ne fait qu’accentuer la problématique, constate le directeur général du Cégep de Shawinigan, Éric Milette.

Eric Milette pose pour la caméra.

Eric Milette est directeur général du Cégep de Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

Éric Milette affirme que son institution pourrait accueillir au moins le double d’étudiants étrangers. Il y a actuellement 60 étudiants internationaux au Cégep de Shawinigan.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Éducation