•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les services de sage-femme bientôt réglementés et financés à l'Î.-P.-É.

Ventre de femme enceinte.

Des femmes de l'Île-du-Prince-Édouard réclament depuis plusieurs années le droit de pouvoir accoucher avec l'aide d'une sage-femme.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les femmes enceintes à l'Île-du-Prince-Édouard pourront recourir gratuitement aux services de sage-femme à compter de 2020.

Après des années de démarchage de la part de groupes de femmes insulaires, le gouvernement annonce que la profession de sage-femme sera réglementée et intégrée au système de santé publique de la province.

Dans un premier temps, les services seront axés sur les soins périnataux.

Mais le ministre de la Santé et du Mieux-être, James Aylward, promet que les services de sage-femme vont ensuite s'étendre aux accouchements à l'hôpital et à domicile.

Le succès de la profession de sage-femme dépend de son intégration dans le système de soins de santé. Je veux donc m'assurer que le processus est transparent et sécuritaire.

James Aylward, ministre de la Santé et du Mieux-être de l'Île-du-Prince-Édouard

Pour faciliter la transition, le gouvernement prévoit embaucher une coordonnatrice des services de sage-femme. La mise sur pied de ces services devrait coûter environ 150 000 $, selon la province.

L'Association canadienne des sages-femmes se réjouit de l'annonce de l'Île-du-Prince-Édouard. La présidente de l'organisation, Nathalie Pambrun, dit que les femmes de la province attendent ce moment depuis longtemps. Nous sommes très emballées par cette annonce, dit-elle.

L'Île-du-Prince-Édouard est la dernière province canadienne à réglementer et financer les services de sage-femme.

Avec des renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Île-du-Prince-Édouard

Soins et traitements