•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les grands disparus de 2019

« J’ignore s’il y a une autre vie après la mort, mais je sais seulement que notre passage en ce monde n’est pas totalement futile, que nous y laissons une trace, des empreintes, remarquables ou non, mais qui témoignent de notre volonté d’atteindre l’inaccessible étoile. » -Andrée Lachapelle : entre ciel et terre.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Karl Lagerfeld et Andrée Lachapelle

Karl Lagerfeld et Andrée Lachapelle comptent parmi les nombreuses personnalités qui nous ont quittées en 2019.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Parmi toutes les personnalités marquantes décédées cette année, nous en avons retenu 15, qui ont laissé un souvenir impérissable dans leur domaine.


Jean Pagé (1946-2019)

Image en noir et blanc de Jean Pagé.

L'animateur Jean Pagé.

Photo : Radio-Canada

Commentateur sportif, il a fait ses débuts à la radio à 18 ans, à Chicoutimi, sa ville natale, avant de passer à Radio-Canada. Il a couvert 12 Jeux olympiques comme chef d'antenne, de ceux de Montréal, en 1976, à ceux de Sotchi, en 2014, en plus d’autres grands événements, tels que la Coupe du monde de soccer, les Jeux du Commonwealth et le Championnat du monde de patinage artistique.

Jean Pagé était aussi connu comme animateur de la Soirée du hockey, un poste qu’il a occupé pendant 17 ans. Il a remporté huit trophées MétroStar et deux prix Gémeaux. Il a terminé sa carrière à l’animation de 110 % à TQS.

Il était fait pour ça. [...] Il aimait raconter. Il aimait être l’espèce de courroie de transmission entre un gros événement et les téléspectateurs.

Marie-Josée Turcotte, ancienne collègue de Jean Pagé à Radio-Canada

Jean-Claude Labrecque (1938-2019)

L'homme derrière sa caméra.

Jean-Claude Labrecque sur un plateau de tournage.

Photo : Radio-Canada

Ce bâtisseur du cinéma québécois a travaillé comme caméraman avec des cinéastes de renom, tels que Claude Jutra, Gilles Groulx et Gilles Carle, avant de se lancer lui-même dans la réalisation. Au cours de ses 50 ans de carrière, il a tourné divers films, téléséries et documentaires, souvent marqués par des préoccupations historiques et politiques, dont À hauteur d'homme, qui suit Bernard Landry pendant la campagne électorale de 2003.

Le comédien Patrick Drolet, qui a côtoyé Jean-Claude Labrecque sur le plateau de La neuvaine, de Bernard Émond, où il assurait la direction de la photographie, lui a rendu hommage en entrevue à RDI :  Lui, bien humblement, il faisait des films, réalisait des films, faisait la photographie des films, mais c’était [dans le but] de capter ce moment-là pour pouvoir laisser un legs à ceux qui nous suivront. Il n’y avait aucune prétention. C’était seulement un amoureux de l’être humain.

Revoyez le documentaire Labrecque, une caméra pour la mémoire.


Pierre Nadeau (1936-2019)

Pierre Nadeau sourit, les bras croisés.

Pierre Nadeau sur le plateau de l'émission « Le 60 », en février 1974.

Photo : Radio-Canada / André Le Coz

Ce grand reporter a couvert pour Radio-Canada les points chauds de la planète pendant plus de 25 ans avec son style très personnel. La passion du micro m'est venue en même temps que j'apprenais à marcher, a-t-il écrit dans son autobiographie, L’impatient, pour expliquer son attirance pour ce métier.

Pierre Nadeau a également animé différentes émissions à la radio et à la télé, dont Aujourd'hui et Caméra. Ses talents de communicateur, sa limpidité et sa rigueur lui ont valu la reconnaissance du public et de ses pairs.


Karl Lagerfeld (1933-2019)

Karl Lagerfeld et Cara Delevingne.

Karl Lagerfeld avec l'actrice et mannequin britannique Cara Delevingne.

Photo : Getty Images / Pascal Le Segretain

Directeur artistique de la maison Chanel pendant 36 ans, « Kaiser Karl » a marqué le monde de la haute couture internationale. Après des débuts chez Patou et Chloé, il a dirigé la griffe Fendi, en Italie, avant de passer à Chanel, en 1983. Personnage flamboyant, facilement reconnaissable par son style unique, Karl Lagerfeld a accompagné la carrière de plusieurs grands mannequins, dont Claudia Schiffer et Inès de la Fressange.

Nous avons créé un produit dont personne n’a besoin, mais que les gens désirent. - Karl Lagerfeld.


Jacques Chirac (1932-2019)

M. Chirac appuie son visage sur sa main.

Jacques Chirac lors d'un séjour à Papeete, en Polynésie française, en juillet 2003.

Photo : Reuters / Philippe Wojazer

Ce géant de la politique française a été maire de Paris (1977-1995) et deux fois premier ministre (1974-1976 et 1986-1988) avant de devenir président de la République, un poste qu’il a occupé pendant deux mandats (1995-2007). On se souviendra de lui pour son opposition à l’invasion américaine de l’Irak, en 2003. On n'exporte pas la démocratie dans un fourgon blindé, avait-il alors déclaré.

Jacques Chirac a connu des déboires judiciaires et a été condamné en 2011 à deux ans de prison avec sursis pour une affaire d’emplois fictifs à la Ville de Paris, à l’époque où il en était le maire. Malgré cela, il était l'un des hommes politiques les plus appréciés des Français.


Michel Legrand (1932-2019)

Michel Legrand assis devant un piano.

Michel Legrand pendant une répétition à Madrid, le 9 novembre 2005.

Photo : Getty Images

Ce compositeur français de génie a connu une carrière de plus de 50 ans et travaillé avec les plus grands, de Ray Charles à Orson Welles, en passant par Jean Cocteau, Frank Sinatra, Charles Trenet et Édith Piaf. Mais on le connaît surtout en tant que créateur des thèmes des films de Jacques Demy Les parapluies de Cherbourg et Les demoiselles de Rochefort.

Il a également travaillé à Hollywood, où il a remporté trois Oscars pour la musique des films L'affaire Thomas Crown (1969), Un été 42 (1972) et Yentl (1984).

J'aime la musique à la folie, et la musique m'a conduit à la vie. J'aime la vie grâce à la musique. - Michel Legrand


Claude Béland (1932-2019)

Claude Béland parle devant un fond bleu.

L'ancien président du Mouvement Desjardins de 1987 à 2000, Claude Béland.

Photo : Radio-Canada

Issu du secteur coopératif, Claude Béland en a gravi les échelons avant de prendre la tête du Mouvement Desjardins en 1987. Pendant ses 13 ans à la présidence de l'organisation, il est demeuré fidèle aux principes et aux idéaux coopératifs, tout en faisant grandir Desjardins afin qu’il puisse se mesurer aux banques.

Très intéressé par les questions sociales et politiques, M. Béland a notamment fait partie, en 1990, de la commission Bélanger-Campeau sur l’avenir du Québec, et a présidé le comité directeur des États généraux sur la réforme des institutions démocratiques, en 2003.

Claude Béland a toujours été préoccupé par la recherche d’une plus grande solidarité sociale, un objectif qu’on a perdu de vue, estimait-il. On n’arrête pas de nous dire qu’il faut créer de la richesse. Mais pour en faire quoi? Pour la mettre entre les mains de 1 % de la population?, se demandait-il à l’émission Médium large.


Toni Morrison (1931-2019)

Mme Morrison sourit.

Toni Morrison lors d'une conférence de presse au Musée du Louvres, à Paris, le 8 novembre 2006.

Photo : Associated Press / Michel Euler

Elle a été la première écrivaine afro-américaine et la huitième femme à recevoir le prix Nobel de littérature, en 1993. Cette descendante d'une famille d'esclaves a su donner dans ses œuvres une visibilité littéraire aux Noirs d'Amérique, notamment dans Beloved (1987), L'œil le plus bleu (1970), Sula (1973) et Le chant de Salomon (1977). En plus de 11 romans, elle a également écrit des essais, des livres pour enfants, deux pièces de théâtre et un livret d'opéra.

S'il y a un livre que vous aimeriez lire, mais qui n'a pas encore été écrit, alors c'est votre devoir de l'écrire.

Toni Morrison

Andrée Lachapelle (1931-2019)

Andrée Lachapelle.

Andrée Lachapelle sur le plateau de « Tout le monde en parle ».

Photo : Avanti Groupe

Théâtre, télévision, radio, cinéma… durant sa carrière qui s’est étendue sur près de 70 ans, cette grande comédienne a interprété une série de rôles marquants, dont Marie-Thérèse dans le téléroman Le temps d'une paix, Jeanne dans le film Cap Tourmente et Albertine dans la pièce Albertine en cinq temps.

Je trouvais que ma vie à moi était trop courte pour contenir toutes les vies que j'aurais voulu faire, expliquait cette femme forte et anticonformiste.


Joao Gilberto (1931-2019)

Le chanteur est assis face au micro, une guitare à la main, sur scène.

Le chanteur brésilien considéré comme une des figures emblématiques de la bossa-nova est décédé le samedi 6 juillet 2019.

Photo : Getty Images / AFP

Guitariste et compositeur brésilien, « le père de la bossa-nova » a fait connaître ce style musical partout à travers le monde. Son album Chega de Saudade, créé avec le pianiste Antonio Carlos Jobim et le poète Vinicius de Moraes, a fait irruption sur les ondes en 1959.

À New York, dans les années 60, il a collaboré avec le saxophoniste Stan Getz et composé la célèbre Garota de Ipanema (La fille d’Ipanema), qui lui a permis de conquérir un public international.


Monique Leyrac (1928-2019)

Monique Leyrac, un micro dans les mains, en 1977.

« Monique, Mesdames et messieurs », émission mettant en vedette Monique Leyrac en 1977.

Photo : Radio-Canada/André Le Coz

Née Monique Tremblay, elle a fait ses débuts comme comédienne dans le radioroman Le chant de Bernadette, de CKAC, à l’âge de 15 ans, avant de se tourner vers la chanson.

Elle a fait carrière au Québec et en France, où elle a interprété des chansons de Félix Leclerc, de Gilles Vigneault, de Claude Léveillée et de Luc Plamondon. Monique Leyrac a aussi joué au théâtre, à la télévision et un peu au cinéma.

J'avais ça dans le cœur, dans l'âme. [...] La musique, je l'ai en moi.

Monique Leyrac, au micro de Catherine Pépin

Écoutez l'entrevue qu'a accordée Monique Leyrac à Catherine Pépin


Roger Taillibert (1926-2019)

L'architecte est assis à une table sur laquelle on voit de nombreux plans.

Roger Taillibert

Photo : Radio-Canada

L’architecte français, concepteur du complexe olympique de Montréal, s’est spécialisé dans les constructions destinées au sport. Outre le stade, conçu pour les Jeux olympiques de 1976 et devenu un édifice emblématique de Montréal, il a réalisé le parc des Princes, à Paris (1972), et le stade international Khalifa, à Doha (1976), entre autres.

Mais c’est avec la piscine olympique de Deauville (1965), un édifice révolutionnaire à son époque, qu’il s’est fait connaître. Il était célèbre pour l’emploi de voiles minces de béton précontraint afin de créer des courbes. Pour la première fois, j’ai utilisé l’ordinateur et prouvé que l’on pouvait bâtir autrement, que, comme sur l’être humain, les courbes pouvaient exister dans l’architecture, expliquait-il.


Robert Mugabe (1924-2019)

Robert Mugabe, la mine sérieuse, est assis dans un fauteuil luxueux. Il porte des lunettes de soleil et un complet.

Robert Mugabe durant une conférence de presse tenue chez lui.

Photo : Reuters / Siphiwe Sibeko

Avant de devenir « une caricature de dictateur », Robert Mugabe a été un héros de la guerre d’indépendance de son pays, le Zimbabwe. « Camarade Bob » a mené la lutte contre la minorité blanche ségrégationniste dans ce qui était alors la Rhodésie du Sud, dans les années 1970.

Mais les bons coups de ses premières années de règne ont rapidement été éclipsés par une réforme agraire désastreuse, l’effondrement de l’économie et sa dérive autoritaire. Il a finalement été chassé du pouvoir en 2017.


Franco Zeffirelli (1923-2019)

Franco Zeffirelli dans une décapotable, saluant la foule et les journalistes dans une rue de New York.

Le célèbre réalisateur italien Franco Zeffirelli s'est éteint à l'âge de 96 ans.

Photo : Getty Images / DOUG KANTER

Figure marquante du cinéma et de la culture, le réalisateur italien Franco Zeffirelli a commencé sa carrière en collaborant avec Luchino Visconti, Vittorio De Sica et Roberto Rossellini. Il a tourné plusieurs adaptations d’œuvres de Shakespeare, dont Roméo et Juliette, son film le plus célèbre, qui lui a valu une nomination aux Oscars.

Sa minisérie Jésus de Nazareth a également remporté un grand succès. Franco Zeffirelli a aussi filmé et mis en scène des pièces de théâtre et des opéras, dont La Traviata, avec Placido Domingo et Teresa Stratas.


Doris Day (1922-2019)

Photo en noir et blanc de Doris Day qui sourit, un bouquet de fleurs dans les mains.

L'actrice américaine Doris Day à Paris, en 1955.

Photo : The Associated Press

Chanteuse et comédienne, Doris Day s’est fait connaître en 1945 avec les chansons Sentimental Journey et My Dreams Are Getting Better All the Time. Pendant les 20 années suivantes, elle a enregistré quelque 650 titres et joué dans près de 40 films, dont Confidence sur l'oreiller (Pillow Talk), Un soupçon de vison (That Touch of Mink) et L'homme qui en savait trop (The Man Who Knew Too Much) d’Alfred Hitchcock, pour lequel elle a interprété la chanson Que sera, sera (Whatever Will Be, Will Be).

Elle était également connue pour son ardente défense des droits des animaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !