•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan sous la moyenne nationale en mathématiques, en sciences et en lecture

Des élèves de dos sont en classe et lèvent leur main pour participer.

Les élèves canadiens se classent parmi les 10 premiers pays pour leurs résultats dans les tests de mathématiques, de sciences et de lecture (archives).

Photo : getty images/istockphoto / Dolgachov

Karel Houde-Hébert

Selon la dernière enquête du Programme international pour le suivi des acquis (PISA), les élèves canadiens se classent parmi les meilleurs au monde en mathématiques, en sciences et en lecture. Cependant, en Saskatchewan, les élèves se situent sous la moyenne nationale dans ces trois champs de compétence.

L'enquête est réalisée annuellement auprès des pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). L’an dernier, environ 600 000 élèves de 15 ans de 79 pays et régions dans le monde ont été testés.

L’enquête du PISA fournit les résultats sous la forme de pourcentages d’élèves atteignant les différents niveaux de compétence en lecture, mais aussi sous la forme de résultats moyens globaux qui analysent différents éléments de traitements de l’information.

Lecture

Au Canada, 86 % des élèves atteignent un niveau de base de compréhension de l’écrit requis pour poursuivre des études et participer pleinement à la vie dans la société moderne.

La Saskatchewan n’est pas loin de la moyenne canadienne, alors que 83 % de ses élèves atteignent ce niveau de compétence par rapport aux 77 % des élèves des autres pays de l’OCDE.

En ce qui a trait aux résultats moyens globaux, la majorité des provinces, dont la Saskatchewan, se situent au-dessus de la moyenne des pays de l’OCDE. Les élèves saskatchewanais ont cependant obtenu un résultat inférieur à la moyenne canadienne.

On constate également une grande disparité dans le rendement en lecture selon le sexe des élèves canadiens. En général, une plus grande portion de filles atteint un niveau de base de compréhension de l’écrit. Elles obtiennent également de meilleurs résultats moyens globaux.

La situation est la même en Saskatchewan.

L’enquête montre aussi qu’il y a une différence dans le rendement en lecture selon le statut économique, social et culturel de l’élève.

La Saskatchewan est au troisième rang, derrière l’Île-du-Prince-Édouard et l’Alberta, en ce qui concerne la plus grande différence de rendement entre les élèves des milieux favorisés et ceux des milieux défavorisés.

Mathématiques et sciences

Du côté des mathématiques, 84 % des élèves canadiens atteignent un niveau de base en mathématiques requis pour participer pleinement à la vie dans la société moderne, comparativement à 76 % des élèves des pays de l’OCDE.

En Saskatchewan, 78 % des élèves atteignent ce niveau de compétence, ce qui signifie que près d’un élève sur cinq se trouve sous le seuil de base.

On remarque une grande différence entre les provinces canadiennes au chapitre des élèves considérés comme « très performants ». Au Québec, 21 % des élèves se classent dans cette catégorie comparativement à seulement 7 % des élèves saskatchewanais.

Pour ce qui est des sciences, 87 % des élèves canadiens atteignent un rendement de base. En comparaison, 84 % des élèves de la Saskatchewan et 78 % des élèves des pays de l’OCDE atteignent ce niveau de compétence.

Autant en mathématiques qu’en sciences, la Saskatchewan fait piètre figure par rapport au reste du Canada quant aux résultats moyens globaux. Elle se classe au 9e rang et se retrouve sous la moyenne de l’OCDE au chapitre des mathématiques alors que la province est 8e et légèrement supérieure à la moyenne de l’OCDE en sciences.

Les résultats du Canada ont quelque peu diminué en sciences et en mathématiques depuis l’enquête PISA de 2015. En Saskatchewan, ils ont toutefois quelque peu augmenté depuis le dernier rapport.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Éducation