•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Virginie Hamel, quand l’art prend vie

L'atelier culturel présente une performance éclair avec Virginie Hamel

Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À l’été 2019, d’étranges créatures ont été aperçues près de Marsh Lake au Yukon. Pour faire enquête et surtout, pour immortaliser ce bestiaire singulier, notre équipe de Radio-Canada s’est rendue sur les lieux. C'est là que se trouvait Virginie Hamel, la conceptrice de ces êtres insolites.

Matérialisée dans une performance éclair captée sur vidéo, l'oeuvre de Virginie Hamel met en lumière des personnages hybrides, mi-humain, mi-animal ou mi-objet faits de photographies et collages, qui surgissent au détour d'un sentier.

Virginie Hamel devant une de ses oeuvres.

Les collages de Virginie Hamel prennent vie pour cette performance éclair.

Photo : Virginie Hamel

Quel était ton défi pour cette performance éclair?

« Je souhaitais faire prendre vie à l'art », dit l'artiste qui s'est penchée sur la fusion entre le réel et l'imaginaire.

La façon d’y arriver pour moi, c’était à travers des personnages. Mais ceux qui étaient dans mes toiles jusqu’à présent étaient trop réalistes. Donc, un peu plats. Je voulais leur faire prendre une tournure un peu plus imaginaire.  Ce projet, ça m’a donné l’occasion de m’éclater, relate Virgine Hamel.

Qu'est-ce qui t'attire dans cette forme d'art qu'est le collage?

En incorporant des photos que je fais ou même de vieux magazines, on peut aller chercher des couleurs ou des effets qui sont très difficiles à recréer avec la peinture et le dessin. Par exemple, quand on prend un magazine des années 70, on y trouve des teintes qu’on ne voit plus aujourd'hui.

Regarder de vieux magazines, ça fait vraiment partie d’une journée de collage. Je peux passer une heure à feuilleter un magazine des années soixante. Et c’est super passionnant même si je ne trouve rien, car je passe à travers une partie de l’histoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !