•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre facture d’électricité risque d’augmenter

Un compteur électrique.

Si le projet de loi est approuvé, il n'y aura plus de limite aux tarifs réglementés de l'électricité en Alberta.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Villeneuve

Tiphanie Roquette

Le gouvernement albertain souhaite mettre fin au plafond de prix sur l’électricité institué par le gouvernement précédent. 

Cette limite de 6,8 cents le kilowattheure avait été établie en 2017 pour apporter plus de stabilité aux consommateurs alors que le gouvernement néo-démocrate s’engageait dans une réforme fondamentale du fonctionnement du système de paiement des fournisseurs d’énergie.

Cette réforme a toutefois été annulée à l’arrivée au pouvoir du Parti conservateur uni, ce qui ne justifie plus l’existence d'un plafond, selon ce qui est inscrit dans les documents budgétaires 2019.

Des prix en hausse

Ce prix maximum avait aussi été institué à un moment où le coût de l'électricité se situait bien au-dessous de 6,8 cents le kilowattheure. Ce coût a depuis augmenté, ce qui forçait le gouvernement à payer le manque à gagner aux fournisseurs d’électricité.

Selon les estimations gouvernementales, plus de 90 millions de dollars ont déjà été dépensés. Le coût total du programme aurait atteint 388 millions de dollars s’il était prolongé jusqu’à la fin du mois de mai 2021.

L’élimination du plafond devait prendre effet au 30 novembre, mais le projet de loi 21, qui entre autres modifie la tarification de l'électricité, n’a pas encore été voté à l'Assemblée législative.

Magasiner votre contrat

Les prix affichés par les principaux fournisseurs d’électricité pour le mois de décembre sont toutefois supérieurs à 6,8 cents le kilowattheure, ce qui signifie une hausse de facture pour les consommateurs ayant choisi l’option du taux réglementé.

Le fondateur de la compagnie d’expertise en énergie Enermin Solutions, David Gray, conseille aux Albertains de signer un contrat sur plusieurs années pour s’assurer de bénéficier d’un prix stable et moins élevé.

Selon ses prévisions, les prix risquent d’augmenter fortement.

Le défenseur des consommateurs, le Utilities Consumer Advocate, propose un outil de comparaison (Nouvelle fenêtre) (en anglais) des programmes sur son site.

Avec les informations du Calgary Eyeopener.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Énergie