•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baisse des dons à La grande guignolée des médias en Outaouais

La grande collecte extérieure a eu lieu entre 6 h et 9 h à Gatineau et sur le territoire de la MRC des Collines-de-l'Outaouais.

Deux bénévoles, l'un habillé en père Noël et l'autre en lutin, se tiennent côte à côté à l'extérieur en souriant.

Deux bénévoles du Centre alimentaire d'Aylmer lors de la guignolée des médias

Photo : Radio-Canada / Laurie Trudel

Radio-Canada

Pour La grande guignolée des médias en Outaouais, des représentants des médias et des bénévoles ont récolté 81 894 $ jeudi matin. Ces dons du public aideront les comptoirs d’aide alimentaire de la région, dont la moitié manquent de denrées.

Il s'agit d'une baisse importante par rapport aux deux années précédentes. En 2017, cette matinée avait permis d'amasser 110 515 $, alors que le montant était de 107 920 $ en 2018.

On est un petit peu déçus. On met beaucoup d’effort, d’énergie dans tout ça. Le but est d’aider le plus de gens possible, a commenté la responsable régionale de la guignolée, Kim Murray.

Mme Murray juge toutefois que la situation n'est pas alarmante. Elle précise d'ailleurs que certains événements spéciaux et une contribution de la guignolée nationale font gonfler chaque année le montant. Pour ce qui est purement des dons aux intersections, le total est cette année de 66 000 $, comparé à 70 000 $ en 2018.

On remarque que les gens veulent peut-être de plus en plus donner en ligne et par textos. C’est peut-être là qu’on va aller chercher le manque à gagner, a-t-elle ajouté.

Jusqu'au 24 décembre, il est possible de faire un don sur le site Internet de La grande guignolée des médias (Nouvelle fenêtre) (choisir la région) ou par message texte en envoyant « Remplir » au 20222.

On peut aussi déposer les denrées non périssables et les dons en argent chez Via Capitale Outaouais ainsi que dans les Pharmacies Jean Coutu et les épiceries Provigo. Les dons pour la banque alimentaire de Moisson Outaouais sont acceptés dans plusieurs dépanneurs.

Les endroits pour effectuer un don :

  • Dépanneur du coin : 241, boulevard de l’aéroport
  • Dépanneur du coin : 700, montée Paiement
  • Dépanneur du coin : 510, boulevard Saint-Joseph
  • Dépanneur du coin : 591, boulevard des Grives
  • Couche-Tard : 585, boulevard des Grives

Selon Mme Murray, les organismes bénéficiaires de la guignolée ont par ailleurs reçu plus de denrées que lors des années précédentes.

Cette année, Moisson Outaouais n'a pas de tirelires dans les autobus de la Société de transport de l'Outaouais (STO).

Une matinée sous le signe de la générosité

Dès 6 h, il a été possible de faire un don aux équipes qui étaient en poste aux quatre coins de la ville de Gatineau et du territoire de la MRC des Collines-de-l’Outaouais.

Des représentants de Radio-Canada étaient à l'intersection des boulevards Saint-Raymond et des Trembles, de même qu'à l'intersection de la rue de l'Atmosphère et du boulevard du Plateau, à Gatineau.

Quatre personnes à la guignolée des médias.

Sarah Ouellette, Laurie Trudel, Alain Jean-Mary et Mathieu Nadon à l'intersection Saint-Raymond et boulevard des Trembles, à Gatineau.

Photo : Radio-Canada / Laurie Trudel

D'autres ont accueilli les passants rue Sparks, à Ottawa.

Un homme donne de l'argent à Daniel Bouchard.

L'animateur du Téléjournal week-end, Daniel Bouchard, a participé à La grande guignolée des médias, rue Sparks, à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Poudrier

Philippe Marcoux a animé une édition spéciale de l'émission Les matins d'ici afin de faire vivre La grande guignolée des médias aux auditeurs. Damien Robitaille était l'un des invités. Il a interprété des extraits de son nouvel album, Bientôt ce sera Noël.

Damien Robitaille chante en s'accompagnant au piano en studio.

L'auteur-compositeur-interprète Damien Robitaille s'est joint à l'équipe des Matins d'ici pour interpréter deux chansons de son album « Bientôt ce sera Noël ».

Photo : Radio-Canada / Nathalie Bastien

Alexandre Boulerice en entrevue devant les locaux de Radio-Canada à Ottawa.

Des députés de plusieurs partis politique fédéraux ont participé à la Guignolée des médias à Ottawa, dont Alexandre Boulerice, député de Rosemont — La Petite-Patrie.

Photo : Radio-Canada / Pascal Gervais

Greg Fergus en entrevue dehors avec l'animateur Philippe Marcoux.

Le député de Hull-Aylmer, Greg Fergus, a participé à La grande guignolée des médias rue Sparks le 5 décembre 2019.

Photo : Radio-Canada / Pascal Gervais

Un conducteur donne une poche de riz à un père Noël lors de la guignolée.

Le « père Noël » Lucien Baribeau a reçu une poche de riz lors de La grande guignolée des médias. Tous les dons sont acceptés!

Photo : Radio-Canada / Geneviève Normand

L'argent et les denrées non périssables vont être distribués à neuf organismes communautaires : la Société Saint-Vincent-de-Paul, le Comité dépannages des paroisses, le Centre alimentaire d'Aylmer, la Soupe populaire Saint-François-de-Sales, la Soupe populaire de Hull, la Manne de l'Île, la Mie de l'entraide, le Grenier des Collines et Moisson Outaouais.

Selon le bilan 2019 de Moisson Outaouais, l'organisme aide près de 12 000 personnes par mois, soit une hausse de 11 % par rapport à 2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Pauvreté