•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saguenay remplace d’urgence les appareils respiratoires inadéquats de ses pompiers

Gros plan sur les mains et le casque d'un pompier.

Saguenay et Dolbeau-Mistassini sont aux prises avec le même problème pour le même équipement.

Photo : iStock / kali9

Radio-Canada

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, a ordonné l'achat urgent d'appareils respiratoires pour remplacer ceux achetés il y a deux ans pour les pompiers de la municipalité.

Tel que le rapportait récemment Radio-Canada, les appareils actuels sont jugés dangereux parce qu’ils sont inadéquats. Ils ne fonctionnent pas lorsque la température est trop froide.

La Ville de Saguenay a dépensé 926 000 $ pour l'achat de 75 nouveaux appareils respiratoires. Un contrat a été accordé à une entreprise spécialisée, Aréo-Feu, sans passer par le processus normal d'appel d'offres en raison de l'urgence de la situation.

C’est très dangereux pour nos pompiers, explique le conseiller municipal Michel Potvin. On a décidé d’en acheter illico pour les remplacer.

Dans la région, Dolbeau-Mistassini fait face au même problème avec les mêmes masques. Les deux villes poursuivent en justice le fabricant, 3M Canada, pour récupérer les sommes dépensées dans l’achat des appareils défectueux.

Dolbeau-Mistassini a elle aussi acheté de nouveaux appareils, 32, au coût de 395 000 $. La décision d'acquérir les équipements a été entérinée lors de la dernière assemblée du conseil municipal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Prévention et sécurité