•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau projet de logements sur la 4e Avenue à Val-d’Or

Un immeuble à logements en construction, l'hiver.

Un logement social en construction à Val-d'Or l'hiver dernier.

Photo : Radio-Canada / Émélie Rivard-Boudreau

Thomas Deshaies

Le conseil municipal de Val-d’Or a autorisé lundi soir la vente d’un terrain appartenant à la Ville sur la 4e avenue à l’entreprise Construction Extrême du Nord inc. à condition que celle-ci y développe un projet résidentiel.

Cette démarche fait partie des actions posées par la Ville dans le cadre de la « Corvée habitation », une approche qui vise à trouver des solutions à la pénurie de logements dans le but de répondre aux besoins en main-d’œuvre des entreprises.

Un quartier de petites maisons.

Le développement résidentiel de petites habitations de «Corvée habitation», situé sur la rue Sévigny.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Retard dans la construction de logements

On a identifié des zones où il pourrait y avoir de la construction d’immeubles locatifs et ce terrain au nord de la 4e Avenue avait été identifié, explique le maire, Pierre Corbeil. On est allé en appel de proposition, on a reçu juste un seul projet, on a négocié un prix de vente puis là on va l’adjuger à condition qu’il y ait une construction d’ici deux ans, sinon il nous revient.

Le maire estime que le projet du promoteur pourrait ajouter 30 nouveaux logements.

Le maire de Val-d’Or jugeait en janvier dernier qu’il faudrait que 250 nouvelles habitations soient construites par année pour rattraper le retard des dernières années où il n’y aurait pas eu, selon lui, suffisamment de nouvelles constructions.

Lors de la séance du conseil municipal, les élus ont aussi approuvé une série d’ajustements proposés par le comité consultatif de circulation, dont la réduction de la limite de vitesse sur la rue du Concorde dans le secteur de l’aéroport de Val-d’Or et l’interdiction de se stationner sur le côté sud de l’Avenue des Érables durant la journée

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Politique municipale