•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les climatiseurs de fenêtre bannis après la mort d'une petite fille

Un climatiseur tombé devant un édifice au milieu d'autres objets jetés.

Le climatiseur est tombé du huitième étage (archives).

Photo : CBC/Susan Reid

Radio-Canada

Les locataires des immeubles de la Société d'habitation de Toronto (TCHC) ne seront plus autorisés à installer des climatiseurs de fenêtre après qu'un climatiseur est tombé d'un balcon du huitième étage en novembre, tuant une fillette.

Dans un communiqué de presse publié lundi, la TCHC a déclaré avoir commencé à enlever les climatiseurs de fenêtres des immeubles à plusieurs étages lorsque ces appareils ne donnent pas sur des balcons.

Malheureusement, nous avons vu à quel point le risque de délogement d'un climatiseur de fenêtre peut avoir des conséquences tragiques, a déclaré le président de la TCHC, Kevin Marshman, dans le communiqué.

Le jour du Souvenir, un climatiseur de fenêtre est tombé d'un immeuble de l'avenue Lawrence Est, frappant Crystal Mirogh, 2 ans, dans une poussette. La fillette est morte cette nuit-là.

Aucune accusation n'a été portée, selon la police de Toronto, qui a conclu à un accident. La famille de Crystal a quitté le bâtiment et a engagé un avocat pour enquêter sur sa mort.

Remplacement des climatiseurs d’ici un an

Les travaux pour remplacer 6000 climatiseurs dans les immeubles ont commencé jeudi dernier et devraient être achevés avant Noël. Les climatiseurs des maisons en rangée de la TCHC commenceront à être changés après Noël.

La Société d'habitation a indiqué qu'elle remplacera chaque climatiseur de fenêtre qu'elle enlève par un nouveau modèle de plancher sans frais pour le locataire, avant que le temps ne se réchauffe l'an prochain.

L'objectif de TCHC est de remplacer éventuellement tous les climatiseurs de fenêtre, y compris ceux au-dessus d'un balcon, par des climatiseurs de type plancher. Les modèles de plancher fournissent plus de refroidissement et sont plus sûrs, plus silencieux et plus écoénergétiques, a déclaré l'organisme dans le communiqué.

À l'heure actuelle, un locataire doit obtenir une autorisation écrite pour installer un climatiseur de fenêtre. La TCHC a annoncé qu'elle n'autorisera plus l'installation de climatiseurs de fenêtre qui ne donnent pas sur des balcons.

Nous prenons des mesures pour protéger la sécurité des locataires, du personnel et des visiteurs de nos immeubles et nous demandons la collaboration des locataires dans la mise en œuvre de ces mesures, peut-on lire dans le communiqué.

La bonne décision, selon John Tory

Le maire de Toronto, John Tory, s’est réjoui des mesures prises par la Société d'habitation de Toronto, affirmant que le retrait rapide des climatiseurs était la bonne décision.

Le programme de remplacement des climatiseurs est une décision judicieuse, c’est une décision judicieuse pour la sécurité des citoyens et c’est aussi une décision qui va réduire les coûts de l'énergie.

John Tory, maire de Toronto
Un homme en complet devant un lutrin, avec un homme et une femme à ses côtés.

Le maire de Toronto, John Tory, en conférence de presse mardi

Photo : Radio-Canada / Francis Beaudry

Le maire de Toronto s’est cependant dit frustré, comparant ses efforts à faire changer un paquebot de direction dans des dossiers comme celui des climatiseurs à la TCHC.

John Tory dit avoir le coeur brisé que ce soit un accident comme celui de l’avenue Lawrence Est qui ait permis d'amorcer des changements plus rapides.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Prévention et sécurité