•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brian Pallister et ses homologues demandent à Ottawa une meilleure aide en santé

Photo de groupe des 13 premiers ministres des provinces et territoires canadiens dont six à l'avant assis derrière une table et sept debout derrière eux.

Les premiers ministres des provinces et territoires canadiens sont réunis à Toronto pour une réunion spéciale du Conseil de la fédération.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, était à Toronto lundi pour participer à une réunion spéciale du Conseil de la fédération. Avec ses homologues, M. Pallister demande notamment au gouvernement fédéral de faire plus pour aider les provinces.

Brian Pallister souligne que les temps d’attente de plusieurs provinces ont augmenté durant les dernières années, selon les données de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS).

Les Canadiens attendent trop longtemps pour des opérations chirurgicales comme des remplacements de hanche ou de genou, lance le premier ministre manitobain. Il croit que, pour améliorer la situation, le gouvernement fédéral doit augmenter le financement des provinces en santé.

Je crois que la santé a toujours été et continuera d’être la principale préoccupation des Canadiens.

Brian Pallister, premier ministre du Manitoba

C’est une problématique à laquelle il faut s’attarder, mentionne Brian Pallister en précisant qu’un plan national d’assurance-médicaments peut attendre.

Concentrons-nous sur un financement adéquat en santé et ayons des discussions plus tard sur un programme d’assurance-médicaments, dit-il. Actuellement, beaucoup de Canadiens souffrent en attendant de services auxquels ils devraient avoir accès.

Au sujet du programme de stabilité fiscale, le premier ministre unit aussi sa voix à celles de ses homologues pour qu’il soit revu.

Le programme ne fonctionne pas comme il le devrait, souligne M. Pallister. Quand une province souffre d’un soudain ralentissement de ses revenus, le programme devrait venir en aide. C’est ce pour quoi il a été créé.

Avec les informations de John Paul Tasker

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Politique fédérale