•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Départ du DG de la MRC de la Haute-Gaspésie

Logo de la MRC

MRC de la Haute-Gaspésie

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Joane Bérubé

Le directeur général et secrétaire-trésorier de la MRC de la Haute-Gaspésie, Sébastien Lévesque, quittera son poste le 10 décembre prochain.

M. Lévesque, qui était à l’emploi de la MRC depuis sept ans, a accepté un poste au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

Je tiens à souligner toute la collaboration que j’ai eue auprès du préfet et de l’ensemble des membres du Conseil de la MRC tout au long de ma présence à la MRC. Il en a été de même lors des discussions entourant mon départ.

Extrait d’un message publié sur Facebook, par Sébastien Lévesque

Le préfet de la MRC de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, salue le travail accompli par M. Lévesque, qui fut, dit-il, un collaborateur précieux. L’annonce de son départ a été un choc, admet M. Cormier. Il a vraiment fait un travail extraordinaire pour le développement de l’organisation, souligne le préfet.

M. Cormier ajoute qu’il aurait souhaité commenter le départ de M. Lévesque, mais qu’il était retenu par d’autres obligations au cours du week-end.

De gauche à droite: Sébastien Lévesque, directeur général de la MRC de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, préfet de la MRC et Réjean Normand, maire de Rivière-à-Claude

De gauche à droite: Sébastien Lévesque, directeur général de la MRC de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, préfet de la MRC et Réjean Normand, maire de Rivière-à-Claude

Photo : Radio-Canada

Allen Cormier souligne que la priorité des élus est maintenant de recruter rapidement un nouveau directeur général. D’ici au mois de mars, j’aimerais bien avoir quelqu’un d'assis à cette chaise, commente le préfet.

Il rappelle qu’il n’est pas facile de dénicher la perle rare. Avant l’embauche de M. Lévesque, plusieurs personnes s’étaient succédé dans le poste de directeur général, souligne M. Cormier. C’est un poste qui est extrêmement important, quand on parle du directeur général de la MRC, on parle des TNO [NDLR Territoires non organisés], on parle de transport, de développement social, d’aménagement du territoire, du schéma de couverture de risques en incendie, des cours d’eau. C’est un mandat qui est très exigeant.

Toutes les options sont sur la table, selon le préfet, y compris un recrutement à l’interne ou l’embauche d’un directeur général par intérim.

Revoir l'organisation de la MRC

Parallèlement à ces démarches de recrutement d’un nouveau directeur général, la MRC a confié un mandat de révision de son fonctionnement à l’ancien ministre et député de Gaspé, Gaétan Lelièvre. Tout sera analysé afin de rendre la MRC plus performante, indique le préfet.

Une journée de travail est déjà prévue entre le consultant, les élus et la directrice générale du CLD, le 16 décembre prochain à Mont-Louis.

Le diagnostic organisationnel devrait être réalisé par la suite, au cours des trois prochains mois. M. Lelièvre va nous épauler, à raison d’une journée par semaine, pour travailler avec la personne qui sera en poste à la direction générale de la MRC, précise Allen Cormier.

Outre ses anciennes fonctions de député de Gaspé et de ministre délégué aux Régions, Gaétan Lelièvre a déjà été directeur général des MRC Côte-de-Gaspé et de Rocher-Percé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique régionale