•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget d'immobilisation : Sherbrooke en mode rattrapage pour le pavage

Un travailleur en train de poser de l'asphalte.

Un travailleur en train de poser de l'asphalte.

Photo : iStock

Charles Beaudoin

Près de 20 millions de dollars devraient être attribués à la simple réfection des routes en 2020 à Sherbrooke, selon le budget d'immobilisation qui a été adopté par les élus lundi soir, lors du conseil municipal.

Historiquement, on mettait entre 13 et 15 millions de dollars sur le pavage, donc déjà là, on est à 19,3 millions, ce qui est énorme. [...] La patience des citoyens sera mise à l'épreuve l'été prochain, a mentionné la directrice des infrastructures urbaines, Caroline Gravel, qui profitera d'une enveloppe globale de 27,5 millions.

Le montant se trouve néanmoins toujours sous les quelque 21,6 millions de dollars annuellement pour maintenir le réseau routier dans son état actuel, tel qu'indiqué dans un bilan de la Ville en 2013 et actualisé avec les coûts de 2018. Le réseau routier de Sherbrooke a été malmené à tel point en 2019 que la Ville a songé à établir un fonds d'urgence pour assurer la réfection rapide des secteurs les plus endommagés par la saison froide.

Steve Lussier, maire de Sherbrooke

Steve Lussier, maire de Sherbrooke

Photo : Radio-Canada / Christine Bureau

On n'a pas chômé. On a remis de l'argent. Les gens nous le demandaient et on l'a fait. Ça date d'une promesse électorale non seulement de moi comme maire, mais aussi de plusieurs élus autour de la table, se réjouit quant à lui le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, qui a de nouveau qualifié le budget « d'ambitieux ».

Au total, les dépenses en immobilisation s'élèveront à 107,6 millions de dollars en 2020 dont environ 22 millions de dollars seront financés par des tiers pour la mise en place de 193 projets.

De ce montant, 2,7 millions de dollars sont prévus pour l'environnement. Aux groupes environnementalistes qui ont profité du Vendredi fou la semaine dernière pour rappeler à la Ville son adoption de la déclaration d'urgence climatique l'an dernier, le maire soutient que les impacts sur l'environnement sont dorénavant toujours pris en considération, quelque soit le projet.

On a agrandi la zone verte au mont Bellevue avec l'achat d'un terrain à côté des Petites soeurs de la Sainte-Famille. On fait vraiment attention au niveau de l'environnement. On a aussi mis le Bureau de l'environnement en marche. D'ailleurs, chaque projet maintenant, on regarde au niveau de l'environnement si c'est faisable ou pas, assure Steve Lussier.

En réalité, en environnement, c'est plus de 11,7 millions qui seront investis en 2020, parce qu'il y a une part de 9 millions de dollars en infrastructures et en plantation d'arbres, indique toutefois la directrice des finances, Nathalie Lapierre.

Si le ratio d'endettement de la Ville se situera à 101 % l'an prochain, son plus bas total en cinq ans selon une nouvelle méthode de calcul comprenant uniquement les revenus de fonctionnement, celui-ci devrait atteindre près de 107% au cours des trois prochaines années, un record qui n'inquiète pas pour autant l'administration financière de la Ville.

Les ratios sont aussi influencés par les revenus, précise la directrice des finances, Nathalie Lapierre. Lorsqu'on investit 38% en développement économique, c'est certain qu'il v a y avoir des retombées économiques et des revenus supplémentaires provenant de ces sommes-là, et là-dedans, on est conservateur. On va s'assurer que les revenus des développements économiques qu'on fait soient au rendez-vous pour nous permettre d'avoir une bonne gestion de notre endettement.

Boudé l'an dernier, le secteur touristique recevra notamment des investissements de près de 1,3 million de dollars avec des montants prévus pour l'ouverture partielle de la prison Winter (600 000$) et l'aménagement d'installations touristiques (700 000$).

Au cours des derniers mois, on a remarqué un intérêt marqué pour visiter ce lieu [la prison Winter] qui ne cesse de vouloir se faire connaître et grandir. Il y a différents scénarios qui ont été présentés aux élus, et c'est celui d'une réouverture sur 12 mois qui permettrait d'avoir des visites guidées du grand public et des événements.

Annie Godbout, conseillère du district Rock Forest et présidente de Destination Sherbrooke

J'suis heureux. J'ai déjà été critique au niveau récréotouristique. [...] Je pense qu'on revient à un niveau d'investissements qui est minimalement acceptable et qu'on investit aussi dans le pont signature, qui lui aussi va être un attrait touristique, a souligné le conseiller Rémi Demers.

Il y a aussi 200 000$ pour le projet Parcours pour entamer des études de faisabilité du projet. Le projet a évolué significativement depuis les deux dernières années

Le budget de fonctionnement de la Ville de Sherbrooke sera quant à lui adopté le 16 décembre prochain.

Quelques dépenses prévues

  • Aménagement d’un terrain de soccer synthétique au parc Central 1 M$
  • Réfection des infrastructures souterraines du projet Well Sud 1,2 M$
  • Réseau piétonnier, cyclable et transport actif 2,9 M$
  • Réfection de l'aréna Philippe-Bergeron 2,8 M$

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Urbanisme