•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une dernière semaine avec Alexis Lafrenière

Alexis Lafrenière, joueur de l'Océanic de Rimouski, répondant aux questions des journalistes

Alexis Lafrenière, joueur de l'Océanic de Rimouski en entrevue.

Photo : Radio-Canada

Alexandre Courtemanche

Alexis Lafrenière passe, selon toute vraisemblance, sa dernière semaine avec l'Océanic, avant de quitter l'équipe pour quelques semaines afin de participer aux Championnats du monde de hockey junior.

L'attaquant vedette devra d'abord être testé lors du camp final d'évaluation pour l'équipe du Canada junior, mais, comme le dit son entraîneur Serge Beausoleil, il s'agit d'une lettre à la poste.

Il reste donc quatre matchs à jouer pour la vedette de la formation rimouskoise au sein de l'équipe cette année. Les parties seront disputées en Abitibi alors que l'Océanic affrontera tour à tour les Huskies de Rouyn-Noranda et les Foreurs de Val d'Or.

Lafrenière demeure concentré sur ces matchs et ne souhaite pas trop se projeter dans le futur. Il reste encore quatre matchs, et on va essayer d'aller chercher le plus de points possible, dit-il.

Alexis Lafrenière tente un tir au but.

Alexis Lafrenière en pleine action (archives)

Photo : FolioPhoto: Yvan Couillard et Iften Redjah

L'occasion de grandir

Alexis Lafrenière reconnaît le potentiel que pourra lui apporter cette nouvelle expérience au sein de l'équipe canadienne lors des championnats du monde.

Avec l'expérience de l'an passé, je crois que je peux avoir un plus gros rôle. Je peux être un peu plus un leader je pense. Je vais essayer d'utiliser cette expérience pour essayer d'avoir un peu plus d'impact sur l'équipe.

Alexis Lafrenière

De son côté, l'entraîneur-chef et DG de l'Océanic, Serge Beausoleil, assure que le départ de son joueur étoile ne laissera pas un trou béant dans les alignements du club.

Alex est un gros morceau, mais on va faire sans... Je vous prie de me croire qu'on va être capables. [...] Je ne sais pas comment on remplace un gars qui donne deux points par match! Il faut que l'on continue de croire en nos gars, qu'on continue de pousser.

Serge Beausoleil, entraîneur-chef et DG de l'Océanic
Le capitaine de l'Océanic poursuit le joueur des Sea Dogs.

Alexis Lafrenière (no 11) et James White (no 24) (archives)

Photo : Steven A. Currie

Beaucoup de distractions avec lesquelles composer

Le moins que l'on puisse dire, c'est que ça bourdonne autour du joueur vedette ces derniers temps.

Entre les pratiques, les matchs et les entrevues dans les médias, le jeune joueur de 18 ans s'assoit régulièrement avec des représentants des équipes de la LNH qui sont intéressées par celui que plusieurs prédisent comme le prochain premier choix au repêchage l'an prochain.

On essaie de le protéger, mais en même temps il faut lui donner le plus de visibilité possible. À un moment donné, il y a un équilibre assez fragile à respecter là-dedans.

Serge Beausoleil, entraîneur-chef et DG de l'Océanic

La grande majorité des 31 équipes de la LNH ont fait part de leur souhait de rencontrer Lafrenière.

L'horaire du joueur est scrupuleusement planifié par l'organisation de l'Océanic, ainsi que par l'agence qui le représente, et la LHJMQ elle-même. Ne peut pas le rencontrer qui le veut, rassure Serge Beausoleil.

Alexis Lafrenière sera de retour vers le 7 janvier pour poursuivre sa saison régulière avec l'Océanic. Les championnats du monde de hockey junior sur glace débutent le 26 décembre. Entre autres, le Canada affrontera les États-Unis ce jour-là.

avec les informations d'Isabelle Damphousse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Hockey junior