•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manque de places en CPE : pas de solution miracle, selon le ministre de la Famille

Denis Tardif et Mathieu Lacombe en entrevue avec Radio-Canada.

Le député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif, et le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

De passage à Rivière-du-Loup lundi, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, n'a pas annoncé de nouvelles places en centres de la petite enfance, mais a souligné que des places étaient déjà disponibles.

Le ministre québécois de la Famille, Mathieu Lacombe, a rencontré lundi des représentants de la Ville de Rivière-du-Loup et différents intervenants en lien avec les centres de la petite enfance (CPE).

Cette rencontre fait suite à une sortie de la mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet, qui dénonçait les disparités entre les données du bureau coordonnateur à Rivière-du-Loup et celles du Ministère quant aux places manquantes dans la région.

À la sortie de cette rencontre, le ministre Lacombe a tenu à rappeler qu'il n'y a pas de solution miracle pour régler le manque de places dans les CPE.

Il croit tout de même pouvoir limiter l'impact de ce problème assez rapidement.

Une partie de la solution, à très court terme, peut venir de la communauté parce que des places disponibles, il y en a, il suffit de trouver des gens qui veulent les offrir.

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

Pour les installations, il faut laisser le temps à ces installations-là de se construire. On a 25 places qu'on a annoncées pour la MRC de Rivière-du-Loup, et ensuite il faut voir quel est le portrait exact qu'on est en train de dresser, précise le ministre.

La mairesse se dit satisfaite des discussions qu'elle a eues avec le ministre même si aucune nouvelle place n'a été annoncée pour le moment.

Avec les informations de Patrick Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Enfance