•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Simon Kean célèbre un autre type de victoire

Un homme devant un bar rempli de bouteilles d'alcool.

Simon Kean n'a pas touché à l'alcool depuis un an.

Photo : Facebook / Simon Kean

Sébastien St-Onge

Le boxeur Simon Kean célèbre ces jours-ci une autre victoire, mais celle-ci hors du ring. Le Trifluvien fête sa première année de sobriété, a-t-il annoncé sur sa page Facebook.

À l’âge que j’ai, certains diront qu’il était temps, mais ils ne sont pas dans mes gants, ni dans mes bottines. Je reviens de loin, même si je n’ai jamais eu de problème de consommation excessive, j’ai toujours été un "party animal" et je le serai toujours... mais cette victoire sur l’alcool est un très grand pas dans ma vie personnelle et professionnelle, explique Kean.

Simon Kean a pris cette décision l’an dernier. Le 1er décembre [2018], je me suis réveillé un peu déshydraté avec une haleine de fond de tonne pour ouvrir la télévision et apprendre que mon confrère Adonis était dans le coma, écrit celui qu’on surnomme le Grizzly.

Pour écouter l'entrevue de Simon Kean à l'émission 360 PM, cliquez ici.

Les amateurs de boxe se souviennent évidemment de cette date fatidique. Après sa défaite contre Oleksandr Gvozdyk, Adonis Stevenson est hospitalisé à la suite d’une grave blessure à la tête. Il est alors plongé dans un coma artificiel, avant de se réveiller trois semaines plus tard.

L’événement m’a secoué suffisamment pour me couper entièrement l’envie de prendre un drink lors du temps des Fêtes qui approchait à grand pas (sic), poursuit-il. Au départ, la raison principale de mon arrêt était d’être dans une condition optimale au niveau physique, mais je réalise aujourd’hui que le plus gros impact de cet (sic) abstinence s’est produit sur mon état psychologique.

Le boxeur trifluvien remontera dans le ring ce samedi, au Centre Bell de Montréal, pour y affronter le Bélarusse Siarhei Liakhovich. Un nouveau défi qu'il attend avec impatience. Maintenant, je suis plus fort que jamais. [...] Liakhovich va avoir affaire à un Grizzly "assoiffé"!, termine-t-il.

Il s’agira d’un premier combat pour Kean depuis le 15 juin dernier et d’un troisième en 2019.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Boxe