•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accusée du meurtre de sa fille : Audrey Gagnon subira son procès en avril

Audrey Gagnon à la sortie de la centrale de police Victoria.

Audrey Gagnon à la sortie de la centrale de police Victoria

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le procès d'Audrey Gagnon, accusée du meurtre non prémédité de sa fille de deux ans, aura lieu à compter du 6 avril.

Cela fera alors près de deux ans que le corps de la petite Rosalie Gagnon a été retrouvé dans un bac à ordures près d'une résidence de l'avenue de Gaulle, dans le secteur de Charlesbourg.

L'enquête s'était amorcée après la découverte d'une poussette ensanglantée au parc Terrasse Bon-Air.

L'accusée de 24 ans subira un procès devant juge et jury qui doit s'étirer sur 2 mois.

Audrey Gagnon, qui était présente aujourd'hui devant le juge pour que soit fixée la date de son procès, fait également face à une accusation d'outrage à un cadavre.

C'est le juge Richard Grenier, de la Cour supérieure, qui dirigera les 12 citoyens qui auront la tâche de juger la jeune femme.

Le débat doit commencer par l'audition de requêtes présentées autant par la défense que la poursuite.

Audrey Gagnon sera représentée par les avocats Marco Robert et Dominique Bouchard.

Le ministère public compte également sur deux avocats, soit Mélanie Dufour et Jean-Francois Godin.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Québec

Crimes et délits