•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enquête sur des cas d'évanouissements suspects lors d’une fête à Chicoutimi

Une affiche ''Coco Fiesta'' devant le hangar de la Zone portuaire.

Une affiche annonce le spectacle de la Coco Fiesta devant le hangar de la Zone portuaire de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Steeven Tremblay

Gilles Munger

Trois femmes se sont évanouies sans raison apparente à quelques minutes d'intervalle, lors de la soirée du Coco Fiesta qui se tenait à la Zone portuaire de Chicoutimi vendredi. L'une d'elle a porté plainte au Service de police de Saguenay, qui a ouvert une enquête.

La police a été appelé sur les lieux vers 23 h 15 lorsqu’une femme a perdu connaissance.

Deux autres, qui seraient des employées de l'hôpital de Chicoutimi et qui étaient assises à la même table, se sont évanouies à leur tour au cours des 30 minutes suivantes.

La police n'écarte aucune hypothèse, y compris une intoxication au GHB, aussi appelé drogue du viol.

De son côté, la productrice de l'événement, Suzanna Gaudreault, tente de déterminer ce qui s'est passé. Selon elle, rien n'indique qu'il puisse s'agir d'une intoxication alimentaire puisque personne d'autre n'a été touché.

Elle ajoute que c'est la première fois qu'un tel incident se produit en sept ans d'existence.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Justice et faits divers