•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les pratiques de collecte de données de Google font l'objet d'une enquête

Le logo de google projeté sur un mur.

L'Union européenne a infligé des amendes pour près de 9 milliards d’euros à Google dans les deux dernières années, notamment pour «abus de position dominante».

Photo : Getty Images / David Ramos

Radio-Canada

Les autorités anti-monopole des deux côtés de l’Atlantique ont désormais Google dans leur ligne de mire. Il a été révélé, en fin de semaine, que la Commission européenne a elle aussi ouvert une enquête sur les pratiques du géant de la recherche en ligne en matière de collecte de données.

La Commission a envoyé des questionnaires dans le cadre d'une enquête préliminaire sur les pratiques de Google en matière de collecte et d'utilisation des données. L'enquête préliminaire est en cours, a confirmé l’autorité européenne de la concurrence dans un courriel à l’agence Reuters.

L’Union européenne (UE) s’intéresse à comment et à pourquoi Google collecte et monnaie les données personnelles de ses utilisateurs et utilisatrices.

Selon Reuters, la Commission se concentre principalement sur les données ayant trait aux services de recherche locale, à la publicité en ligne, aux services de ciblage de publicité en ligne et aux navigateurs web.

Les États-Unis enquêtent aussi

Les ministres de la Justice de 50 États et territoires américains, démocrates comme républicains, ont d’ailleurs lancé en septembre leur propre enquête préliminaire sur les pratiques commerciales de Google.

Ce sont les publicités du géant du web qui posent problème pour ces États américains, qui craignent que Google ne respecte pas la libre concurrence en imposant des clauses restrictives à ses contrats publicitaires.

L'an dernier, Google a généré un bénéfice net de 30,73 milliards de dollars américains et un chiffre d'affaires de 136,8 milliards. L’UE lui a d’ailleurs infligé près de 9 milliards d’euros d’amendes dans les deux dernières années, notamment pour abus de position dominante

Avec les informations de Reuters, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Internet

Techno