•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Résidence Villa Maria : tous les aînés relogés dès 2020

Les mains d'un homme tiennent celles d'une femme âgée tenant une canne.

En juillet 2019, la protectrice du citoyen, Marie Rinfret, a relevé de nombreuses lacunes à la Ressource intermédiaire Villa Maria.

Photo : Getty Images / Dean Mitchell

Catherine Poisson

Les 24 résidents de la résidence pour aînés Villa Maria, à Maria, qui avait fait l'objet d'un rapport accablant de la protectrice du citoyen, seront déménagés à compter de janvier dans d'autres résidences de la Baie-des-Chaleurs.

Les aînés et leurs proches ont été informés de cette décision.

Les déménagements se feront graduellement. La moitié des résidents seront logés au Manoir Saint-Charles, à Caplan, tandis que les 12 autres déménageront plutôt au Manoir Lady Maria, à Maria.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie indique que le contrat qu'il avait avec la Ressource intermédiaire Villa Maria devait normalement prendre fin le 31 décembre 2019. Or, en juillet dernier, à la suite de la publication du rapport de la protectrice du citoyen qui avait soulevé plusieurs lacunes graves dans la gestion de la Villa Maria depuis 2011, le CISSS avait indiqué que le contrat ne serait pas renouvelé.

Par ailleurs, la résidence a récemment changé de mains, et s'appelle désormais le Manoir du Havre.

L'agente d'information aux communications du CISSS de la Gaspésie, Clémence Beaulieu-Gendron, indique que l'ancien propriétaire a accepté de transférer son contrat aux nouveaux propriétaires après un processus d'évaluation rigoureux mené par le CISSS.

Ce contrat temporaire est entré en vigueur le 1er novembre et sera valide jusqu'au transfert des résidents.

Le CISSS de la Gaspésie s'est assuré que les nouveaux propriétaires du Manoir du Havre étaient en mesure d'assurer la qualité et la sécurité des soins et services. Cette solution permet aussi aux résidents de [ne] vivre qu'une seule transition, précise Mme Beaulieu-Gendron.

Une fois tous les résidents relogés, le Manoir du Havre deviendra une résidence privée pour aînés, selon Mme Beaulieu-Gendron.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Établissement de santé