•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des autobus prendront le relais en cas de retards importants du train léger à Ottawa

Des autobus d'OC Transpo dans un stationnement à Ottawa.

Des autobus d'OC Transpo sont prêts à être déployés.

Photo : CBC/Francis Ferland

Radio-Canada

Le transporteur ottavien a mis sur pied lundi une flotte de 20 autobus qui assureront le transport des usagers en cas de retards importants du train léger.

Lorsque l'O-Train n'est pas en service pendant les heures d'ouverture habituelles de la Ligne 1, le service d'autobus R1 pourrait être déployé. Les autobus R1 desservent toutes les stations de la Ligne 1 et ne font que des arrêts limités sur leur parcours, peut-on lire sur le site Internet d'OC Transpo.

En cas d'interruption de service, les techniciens du train léger seront déployés. Si le problème peut être réglé en 15 minutes, le service reprendra avec ce retard, mais si la reprise du service excède le temps imparti et/ou ne peut pas être assurée, les autobus seront déployés sur le terrain.

La décision de déployer le service R1 dépend de plusieurs facteurs :

  • L'heure
  • La fréquence des trains
  • La nature du problème à l'origine de l'interruption (si le problème peut être résolu en 15 minutes ou moins, le service R1 n'est généralement pas nécessaire)
  • Si certains trains peuvent continuer de circuler le long d'une voie unique (dans ce cas, le service R1 n'est généralement pas nécessaire)

Source : OC Transpo

L'annonce de l'ajout d'un service d'autobus avait été faite à la fin de novembre par le maire d’Ottawa, Jim Watson, et le directeur général d'OC Transpo, John Manconi.

Les autobus suivront plus ou moins le parcours du train léger.

L'itinéraire du service d'autobus R1 suit celui du train léger à Ottawa.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'itinéraire du service d'autobus R1 d'OC Transpo

Photo : Courtoisie

Depuis sa mise en service, le train léger a connu d'importants dysfonctionnements, à savoir des retards, des défaillances informatiques et de fermeture des portes, etc.

Face au mécontentement des usagers, la hausse des tarifs de 2,5 % prévue en janvier, et qui devait rapporter 5 millions de dollars à la Ville, a été annulée.

Plus de détails à venir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Transport en commun