•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une jeune Calgarienne met les adolescents en garde contre le vapotage

Une jeune fille.

Amber Noland.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une Calgarienne de 18 ans a récemment souffert d'un pneumothorax, un problème possiblement lié à ses habitudes de tabagisme et de vapotage, selon des médecins. Elle espère que sa situation permettra de sensibiliser les jeunes aux conséquences du vapotage sur la santé.

Amber Noland raconte que sa descente aux enfers a commencé, vers la fin du mois d’octobre, lorsqu’elle a commencé à ressentir une forte douleur à la poitrine et qu’elle avait du mal à respirer. 

Sa mère, Tara Noland, l’a conduite dans une clinique, où l’équipe a décidé de la transférer aux urgences de l’Hôpital Rockyview de Calgary.

Les tests réalisés à son arrivée montraient que son poumon gauche s’était partiellement affaissé.

L’équipe médicale a pris les mesures nécessaires pour le regonfler.

Quelques jours plus tard, cependant, son poumon gauche s’est, cette fois-ci, complètement affaissé.

Elle a dû retourner aux urgences, afin de le gonfler à nouveau. 

Une jeune fille subit une intervention médicale.

Amber Noland, lors de son intervention.

Photo : Radio-Canada

Le vapotage possiblement en cause 

Les médecins ont posé des questions à Amber afin de savoir si elle vapotait, fumait du tabac ou de la drogue, selon la mère de la jeune fille.

Si c'était le cas, ils ont dit que cela pourrait être la cause de ses problèmes de santé.

Amber a répondu qu’elle fumait la cigarette et parfois du tabac mélangé à du cannabis, avant de commencer à vapoter de la nicotine en 11e année. 

Selon elle, elle vapotait une dose de 50 mg de nicotine par jour, une des plus fortes doses en vente, durant la période qui a précédé l’affaissement de son poumon gauche. 

Selon la pneumologue Brandie Walker, le fait de fumer est reconnu comme étant un facteur du pneumothorax spontané qui se traduit par un affaissement du poumon sans aucune raison apparente. 

D’après elle, les scientifiques ne sont pas certains de la raison pour laquelle l’inhalation de la fumée peut causer un pneumothorax et il n’y a pas assez de données disponibles pour savoir si le vapotage augmente ce risque. 

Le gouvernement de l'Alberta examine actuellement la Loi sur la réduction du tabagisme, afin de réglementer le vapotage dans la province.

Le gouvernement envisage de présenter une loi concernant le vapotage au printemps prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !