•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pétition pour qu'un gymnase de Rosemont continue à n'admettre que des femmes

La façade du gymnase Éconofitness Extra au Féminin.

Le gymnase Éconofitness Extra au Féminin sur la rue Masson, à Montréal, a pris la décision d'admettre la clientèle masculine.

Photo : Radio-Canada / Google

La Presse canadienne

Une membre d'un gymnase pour clientèle exclusivement féminine de Montréal a lancé une pétition en ligne afin que l'établissement revienne sur sa décision d'admettre aussi des hommes.

Marie-Hélène Gauthier déplore dans le texte de sa pétition qu'Éconofitness Extra au Féminin abolira aussi ses cours avec entraîneuse à ses locaux du quartier Rosemont.

Elle affirme que ces décisions ont été prises unilatéralement, sans la consultation publique des membres.

Le site web d'Éconofitness confirme qu'à partir du 20 décembre, le gymnase deviendra accessible à tous et qu'il sera ouvert 24 heures sur 24, tous les jours de la semaine.

Mme Gauthier fait observer que le gymnase de la rue Masson, près de l'intersection du boulevard Saint-Michel, a pignon sur rue depuis plusieurs années et permet aux femmes du quartier de venir s'entraîner en toute confiance, entre elles.

Elle signale que les espaces publics où les femmes de tous les horizons peuvent se retrouver et se sentir à leur aise dans leur corps sont très rares.

À son avis, la présence d'une entraîneuse pouvant aider en personne à corriger des mouvements est incomparable et la chance d'avoir pour modèles des femmes est une source d'inspiration pour plusieurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Société