•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’avenir du secteur de Kénogami inquiète un élu de Saguenay

Une pancarte indique que les conducteurs sont sur le point d'entrer dans le secteur de Kénogami.

Michel Thiffault a plaidé en faveur d'un accroissement des investissements de la part de la Ville de Saguenay dans le secteur de Kénogami.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le conseiller municipal de Saguenay Michel Thiffault est anxieux lorsqu’il songe au futur de Kénogami. À son avis, ce secteur est négligé depuis trop longtemps et si rien ne change, son avenir ne s’annonce vraiment pas reluisant.

La liste des récriminations de M. Thiffault est longue.

Cet élu a notamment souligné que le sort qui sera réservé au Mont-Fortin demeure incertain.

Il a ajouté que nul ne semble savoir si l’ancien hôtel de ville finira par avoir une nouvelle vocation ou s’il sera tout bonnement détruit.

Michel Thiffault a aussi mentionné que les locaux du Centre commémoratif Price ont cruellement besoin d’une cure de jeunesse tout comme le terrain de baseball.

Enfin, il a soutenu que le projet de rénovation du club de curling local traîne en longueur en raison du fait que son financement n’est pas encore entièrement bouclé.

M. Thiffault a ouvertement exprimé ses préoccupations lors d’une séance du conseil municipal qui a eu lieu en novembre dernier.

Il a profité de cette tribune pour inviter la mairesse de Saguenay à le rencontrer pour pouvoir dresser un portrait de la situation du secteur de Kénogami et surtout pour commencer à échafauder des solutions.

Josée Néron a accepté son offre et ces deux élus ont donc rendez-vous le 13 décembre prochain.

Michel Thiffault fonde de grands espoirs sur cette réunion et à moins de deux semaines de la tenue de la rencontre, il a servi un rappel à Mme Néron.

Il y a des gens qui attendent impatiemment des nouvelles positives pour Kénogami pour améliorer ce secteur trop souvent oublié, a-t-il martelé.

Avec les informations de Rosalie Dumais-Beaulieu

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale