•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Noël avant l'heure pour de jeunes enfants atteints du cancer

Des enfants sur les genoux du père Noël aux côtés d'une femme vêtue en fée des étoiles. Des parents se tiennent debout derrière.

Des familles ont pu mettre la maladie de côté le temps d'une journée, dimanche.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lepoutre

Radio-Canada

Des enfants malades de la région ont eu droit à une bonne dose de réconfort aujourd’hui, question d’oublier quelques instants la maladie. Leucan organisait sa traditionnelle fête de Noël pour les familles touchées par le cancer d’un enfant.

Avec des chants, le père Noël, des cadeaux, mais surtout le bonheur des enfants, tous les ingrédients de Noël étaient au rendez-vous pour mettre un sourire sur les lèvres de ces enfants au quotidien différent.

Tout pour mettre de côté la maladie, résume Annie Brosseau, directrice régionale de Leucan Mauricie–Centre-du-Québec.

Aujourd’hui, c’est le fait que toutes les familles soient ensemble, que les parents puissent se réseauter, qu’ils peuvent ventiler sur ce qu’ils vivent ensemble. Mais c’est aussi d’être dans la joie de fêter, de mettre un peu de baume sur la maladie. Se retrouver et se comprendre entre eux autres.

Mais certains, comme Virginie Bruneau, n’ont pas toujours l’occasion d’échanger et de partager avec d’autres parents qui vivent la même situation.

Nous on connaît personne. Tous les traitements ont été faits au CHUL à Québec, puis au Children Hospital à Montréal. À chaque fois, on était isolé avec des gens qui n’étaient pas de notre région. Donc c’est la première fois qu’on va entrer en contact avec des familles de la Mauricie, raconte-t-elle.

Cette journée de Noël avant l’heure représente donc pour les parents et les enfants une parenthèse heureuse.

D’après le reportage d’Alexandre Lepoutre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Santé