•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Gaspésiens et des Madelinots coincés deux jours à l’aéroport de Québec

Des passagers qui descendent de l'avion.

Des passagers d'Air Canada arrivent à Gaspé.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Depuis vendredi, plusieurs passagers gaspésiens et madelinots ont été coincés à Québec. Des élus de la Gaspésie et des Îles demandent l’intervention de Québec pour régler les problèmes de contingences (gestion des imprévus) et de communications du transporteur Air Canada.

Parmi les passagers, on comptait les députés des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, et de Gaspé, Méganne Perry-Mélançon.

Vendredi, à 19 h, ils étaient à bord du vol d’Air Canada qui s’apprêtait à décoller en direction de Gaspé et des Îles, lorsque soudainement, le pilote a demandé aux passagers de quitter l’appareil à cause d’un problème dans le système de dégivrage.

Un avion d'Air Canada atterrit à Gaspé.

Un avion d'Air Canada atterrit à Gaspé.

Photo : Radio-Canada

À l’aéroport, il leur a été impossible d’obtenir de l’information sur le prochain vol. Ils ont pu comprendre, tant bien que mal, que le système informatique était en panne, mais n’ont pu obtenir aucune information officielle.

Samedi, beaucoup de passagers ont appris avec stupeur que leur vol serait remis à lundi et même mardi.

La députée de Gaspé Méganne Perry Mélançon

La députée de Gaspé Méganne Perry Mélançon

Photo : Radio-Canada

On a été pris dans ces péripéties-là sur deux jours, raconte Méganne Perry Mélançon. On s’est dit, Joël et moi, qu’il fallait absolument entrer en contact avec le ministre des Transports François Bonnardel et on espère que celui-ci fera les représentations d’usage auprès de son homologue au fédéral pour trouver des solutions à ces problèmes-là.

Comme si ce n’était pas assez, le vol de samedi matin en direction de Gaspé a été annulé à cause du mauvais temps, ce qui a occasionné un refoulement de passagers à l’aéroport de Québec.

La situation est complètement inacceptable aux yeux du maire des Îles, Jonathan Lapierre. Il prévoit rencontrer des représentants d’Air Canada lundi.

Le maire des Îles-de-la-Madeleine Jonathan Lapierre.

Le maire des Îles-de-la-Madeleine Jonathan Lapierre.

Photo : Radio-Canada

Depuis plusieurs années qu’on le répète à Air Canada, l’importance pour des régions comme la nôtre d’avoir des plans de contingence, d’avoir des avions capables de prendre la relève lorsqu’une situation comme [celle de] cette fin de semaine arrive. Encore une fois, Air Canada fait la sourde oreille et ne met pas ce genre de plan de l’avant, dénonce-t-il.

Il a été impossible, jusqu’ici, de parler à la direction d’Air Canada.

D’après le reportage de Bruno Lelièvre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Transports