•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bear Clan déménagera dans des locaux plus grands en 2020

Un homme de la patrouille Bear Clan.

James Favel est le fondateur de la patrouille Bear Clan à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La patrouille communautaire de Winnipeg Bear Clan déménage une partie de ses services vers un local plus grand d’ici le début de la nouvelle année, a annoncé le directeur et cofondateur de la patrouille James Favel.

Selon M. Favel, l’emplacement actuel, qui est situé au 584, avenue Selkirk, ne peut accueillir que six personnes. De plus, l’électricité de l’édifice est limitée et le système de chauffage est inadéquat, dit-il.

Le local ne peut par ailleurs contenir tous les dons de nourriture, souligne le directeur.

« Nous recevons tellement de dons maintenant que nous n’avions pas assez de place pour les ranger et c’est problématique », dit-il.

M. Favel ajoute que souvent, les personnes qui bénéficient des services du groupe doivent attendre pendant deux heures à l’extérieur.

La patrouille déplacera la distribution des produits alimentaires ainsi que le service administratif dans le nouveau lieu situé au 563, avenue Selkirk.

Cet emplacement sera équipé de tables, réfrigérateurs et congélateurs nécessaires pour le programme de sécurité alimentaire d’une part, et de fournitures de bureau d’autre part.

L’ancien site restera la base de patrouille des bénévoles, pour le moment, indique le directeur.

Un besoin grandissant

Le groupe de patrouille a été créé pour maintenir la paix et aider les résidents des quartiers défavorisés de Winnipeg à la suite de la mort de Tina Fontaine en 2014, dont le corps avait été retrouvé dans la rivière Rouge.

Une femme en gilet jaune marche en compagnie de personnes

La gouverneure générale du Canada en compagnie de James Favel, le responsable de la patrouille du Bear Clan, lors de sa première visite officielle à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Travis Golby

Depuis sa création, le groupe fondé avec un budget de 900 $, est passé d’une douzaine de bénévoles à 1600 bénévoles à Winnipeg. Le groupe est maintenant présent dans 56 communautés à travers le Canada. 

« Nous essayons d’être une ressource positive pour les membres de la communauté [...] une chose sur laquelle ils peuvent compter », ajoute-t-il.

Selon un rapport commandé par le Bear Clan et publié récemment par l’Université du Manitoba, le programme de sécurité alimentaire du groupe répond à un besoin dans le quartier voisin de Point Douglas et améliore considérablement l’accès des personnes à des aliments frais.

La patrouille Bear Clan arpente les quartiers pour aider les personnes vulnérables ou en détresse, ainsi que les jeunes et les femmes à risque et les personnes sous l'emprise de la drogue ou de l'alcool.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Prévention et sécurité