•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avec le début de la pêche blanche, la prudence est de mise sur les plans d'eau

Des bénévoles mesurent l'épaisseur de la glace avec une règle.

Des bénévoles mesurent l'épaisseur de la glace.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les amateurs de la pêche sur la glace peuvent dès le premier décembre plonger 5 lignes dans l'eau dans plusieurs secteurs de la région pour récolter des poissons.

Avant se s'y rendre, il est important de vérifier l'épaisseur de la glace.

Selon la Société de sauvetage, l'épaisseur minimum de glace pour s'aventurer à pied ou en raquettes sur un lac est de 10 centimètres et 12 centimètres d'épaisseur pour une motoneige.

Le président de l'Association de chasse et de pêche de Val-d'Or, Jacques Cormier invite d'ailleurs à la prudence.

Ce que les gens oublient parfois c'est que sur un lac il y a des sources d'eau chaude, la glace n'a pas la même épaisseur partout. Ils se disent : "C'est beau il y a assez de glace", et là pouf ça tombe. Il faut vraiment faire attention, mesurer la glace, baliser nos sentiers quand on va à nos cabanes à pêche, ça fait que c'est sécuritaire, conseille le responsable.

Jacques Cormier parle également du respect de l'environnement, notamment en utilisant les cabanes à pêche.

Pour une ou deux personnes qui va faire des gestes téméraires, toutes les autres qui sont sur le terrain qui font très bien ça, on pense qu'ils sont tous comme ça. Nous on trouve ça très agaçant. Il y a beaucoup de personnes qui font vraiment attention où ils placent leur cabane à pêche, ils ramassent, ils font sûr que ce n'est pas sale autour de leur cabane à pêche parce que les gens respectent le plan aquatique, dit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Activités sportives