•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au Yukon, la justice entend un procès pour vol de pièces d’or et d'argent

Propriété vue du haut des air montrant une cabane et beaucoup d'objets éparpillés.

Anthony Kopp vivait sur sa concession minière au nord de Whitehorse.

Photo : Cour territoriale du Yukon

Claudiane Samson

Un procès devant la Cour territoriale du Yukon rappelle les épopées de l’époque de la ruée vers l’or du Klondike. Trois Yukonnais d’une même famille sont accusés d’avoir volé des pièces et des pépites d’or et d’argent d’un mineur mort qui ne croyait pas aux banques.

Robert Venables est accusé de vol et de possession de biens criminellement obtenus de plus de 5000 $. Sa mère, Joanne Louise Venables, est accusée de possession de biens criminellement obtenus de plus de 5000 $ et la conjointe de M. Venables, Carrie Ann Russell, de deux chefs d’accusation de possession de biens criminellement obtenus de plus de 5000 $.

Selon les documents de l’enquête policière obtenus de la cour par Radio-Canada, 106 000 $ de pièces d’or et d’argent, pépites et flocons d’or auraient été vendus en septembre 2017 à des commerces ou des marchands de métaux précieux de Whitehorse.

Un mineur souffrant de démence

Le mineur de 76 ans, Anthony Kopp, une connaissance des accusés, a été hospitalisé en janvier 2017 après avoir été découvert errant au milieu de la route Klondike Nord près de sa concession minière du ruisseau Horse. Il portait sur lui 24 500 $ en argent comptant, selon les témoignages du personnel hospitalier.

Les témoins ont affirmé que le « trésor » d’or et d’argent du mineur était un secret de polichinelle parmi ceux qui le connaissaient. Au cours des mois qui ont suivi et jusqu’à sa mort au mois de mai, l’homme souffrant de démence a reçu la visite de nombreuses personnes y compris des trois accusés. 

Des pièces de monnaie dans des contenants et une barre d'or sur une table.

Plus de 50 000$ de pièces d'or et d'argent présumément volés ont été confisqués d'une boutique de bijoux de Whitehorse par la police dans le cadre de l'enquête entourant les biens du mineur Anthony Kopp.

Photo : Cour territoriale du Yukon

La travailleuse sociale Rebeccca Miller, l’une des premières témoins au procès de plus d’une semaine, a affirmé toutefois que Robert Venables et sa famille semblaient préoccupés davantage par sa propriété que par son bien-être. Elle a témoigné les avoir entendus poser de nombreuses questions sur une « boîte noire » ou tenter de lui faire signer un bout de papier.

Suivant son diagnostic de démence, et en l’absence de famille connue, les soins d’Anthony Kopp ont été confiés au Bureau du tuteur et du curateur public du Yukon. Shauna Clare s’est alors retrouvée en charge du dossier, visitant la propriété du mineur à de nombreuses reprises entre les mois d’août 2017 et octobre 2018. À chaque fois, elle s'est rendu compte de la disparition d’objet de toutes sortes. Elle-même avait trouvé 175 pièces d’argent d’une once cachées dans un véhicule en procédant à l’inventaire de la propriété.

La propriété a été qualifiée par les témoins et l’enquêteur de police de fouillis complet d’objets entassés pêle-mêle entre un garage et une cabane de fortune. 

Les ventes

Selon l’enquête policière, une boutique de Whitehorse a acheté aux accusés en l’espace de plusieurs visites des accusés sur deux jours en septembre 2017 des pièces et des pépites d’or ainsi qu’une barre d’or totalisant plus de 54 000 $. 

Toujours selon la police, des acheteurs spécialisés de Whitehorse se seraient également procuré l’équivalent de plus de 50 000 $ d’or brut en septembre 2017.

L’enquête policière a été lancée le même mois après la dénonciation d’une connaissance des accusés.

La défense

L’enquête policière fait état d’un interrogatoire volontaire en novembre 2017 de Robert Venables au cours duquel l’accusé a affirmé avoir obtenu d’Anthony Kopp une « espèce de testament » lui conférant le droit de disposer de ses biens. 

Je suis un homme honnête. Je ne suis pas un voleur. »

Robert Venables, accusé

Il y explique avoir par ailleurs trouvé par accident un contenant rempli d’or à l’extérieur de la concession minière du défunt et avoir trouvé de l’or en prospectant sur sa propre concession minière située près de celle du défunt.

Les accusés n’ont pas témoigné jusqu’ici lors de leur procès, mais un extrait vidéo filmé par la police et présenté au juge vendredi montre Robert Venables contrarié de faire l’objet de soupçons. 

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand-Nord

Vol