•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ouverture de la station de ski du mont Miller : une très bonne saison attendue

Les mordus s'en sont donné à coeur joie au mont Miller samedi.

Photo : Radio-Canada / Vincent Lafond

Brigitte Dubé
Mis à jour le 

La saison de sports de glisse s’est amorcée de façon précoce samedi, un 30 novembre, à la station du mont Miller à Murdochville. L’ancienne ville minière est en train de se transformer, puisque de plus en plus d’adeptes de sports de glisse choisissent de s’y installer après avoir eu un coup de foudre.

Samedi, seuls les détenteurs d'abonnement ont eu le privilège de profiter des pentes. Quinze pistes sur trente-deux étaient ouvertes.

La journée de l’ouverture, c’est une des plus belles pour nos plus mordus, mentionne Benoît Laporte, directeur des ventes et marketing pour l’Auberge Chic-Chac de Murdochville.

Vue de Murdochville de la piste de ski.

Quinze pistes sur trente-deux étaient ouvertes.

Photo : Radio-Canada / Vincent Lafond

Selon lui, les ventes d'abonnements augmentent d’année en année. Ce qui nous favorise, c’est la quantité de neige. À ce jour, on a au moins 75 cm de reçus, précise-t-il. Depuis ce matin, on en a reçu 4 autres et on nous annonce une possibilité jusqu’à 30 autres cm d’ici les 12 à 24 prochaines heures, si on est optimistes.

Pour nous, ouvrir si tôt, avec une telle qualité de neige, ça nous laisse espérer d’avoir peut-être une saison historique!

Benoît Laporte, directeur des ventes et marketing pour l’auberge Chic-Chac de Murdochville

C’est pas compliqué, il neige tout le temps ici, ajoute-t-il. La mer nous pousse de l’humidité et comme on est en altitude, on reçoit les précipitations sous forme de neige.

Une skieuse en pleine descente au mont Miller.

Une skieuse en pleine descente au mont Miller

Photo : Radio-Canada / Vincent Lafond

Murdochville attire de plus en plus de jeunes

Le président-directeur général de l’Auberge Chic-Chac, Guillaume Molaison, affirme qu'il s'agit des plus belles conditions d’ouverture depuis qu'il est propriétaire.

Ces belles conditions de neige ne profitent pas qu’aux mordus de la Gaspésie. Plusieurs skieurs et planchistes se déplacent à partir des grands centres pour venir en profiter.

Certains ont un coup de foudre et quittent la ville pour venir s’établir à Murdochville et profiter de la neige.

Guillaume Molaison, jeune entrepreneur de Murdochville.

Guillaume Molaison, jeune entrepreneur de Murdochville

Photo : Radio-Canada

Guillaume Molaison explique que Murdochville est en train de se tailler une réputation de village de ski bum (skieur qui oriente sa vie vers un seul but, celui de skier plus), une faune qui ressemble à celle de Whistler en Colombie-Britannique.

Au Québec, c’est le village ski bum qui est en train d’émerger, dit-il. Le genre d'activités qu'on offre fait en sorte qu’il y a beaucoup de gens qui choisissent de déménager ici. Encore cette année, on a plusieurs jeunes couples qui se sont acheté des maisons. Ça correspond à une tendance. Des gens commencent à vouloir sortir des grandes villes et recherchent des styles de vie actifs. Le genre d’activités qu’on offre est en émergence. C’est dans les tendances dites d’aventure.

Une nouvelle vie, loin de la ville

Le propriétaire rappelle qu’il est facile d’acheter une maison à Murdochville. Les maisons à vendre sont nombreuses et peu dispendieuses. Ça génère une belle communauté qui est en croissance et qui en train de se définir, explique-t-il.

C’est vraiment spécial, ce qui se passe à Murdochville. On est partis d’une culture industrielle et là, on est en train de reconstruire complètement d’autre chose.

Guillaume Molaison, président-directeur général de l’Auberge Chic-Chac
Maisons à Murdochville

Murdochville

Photo : Radio-Canada

Selon lui, plusieurs de ces Néo-Gaspésiens travaillent à Gaspé, qui est à une heure de route. Au lieu de payer ta maison 300 000 $, si tu la paies 30 000 $, tu peux te permettre de choisir de travailler trois jours, d’avoir du temps, pas juste être pris dans le trafic pis payer des dettes, avance-t-il.

White Lips très populaire

Par ailleurs, l'évènement White Lips, strictement réservé aux femmes, est lui aussi de plus en plus populaire. Plus de 200 participantes y sont attendues.

Il se tiendra du 16 au 19 janvier. Le forfait comprend l’initiation et le perfectionnement en ski ou en planche à neige et une formation en prévention des avalanches.

Les jeunes de 18 ans et moins qui habitent à Murdochville ont accès au centre gratuitement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Surf des neiges