•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première fin de semaine chargée pour les bénévoles d’Opération Nez rouge de la région

Un bénévole de l'Opération Nez rouge est en train de répondre à un appel tout en remplissant un formulaire.

De nombreuses âmes charitables vont porter ce dossard et cette casquette d'ici au jour de l'An.

Photo : Radio-Canada / Claudine Richard

Radio-Canada
Mis à jour le 

L’Opération Nez rouge a démarré sur les chapeaux de roue au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Durant la fin de semaine, les bénévoles associés à ce service ont raccompagné pas moins de 436 personnes qui avaient les facultés affaiblies ou qui étaient tout simplement trop fatiguées pour se retrouver sur le réseau routier de la région.

La directrice des communications et du marketing pour l’Opération Nez rouge, Danielle Vien, espère qu’un rythme aussi soutenu pourra être maintenu au Saguenay-Lac-Saint-Jean jusqu’au jour de l’An.

Pour ce faire, il faudra que bien des âmes charitables se dévouent.

On n’a jamais assez de bénévoles. On en veut toujours plus. Ils sont au cœur du bon fonctionnement de l’Opération Nez rouge, soutient-elle.

Mme Vien précise également qu’il est tout à fait possible de donner de son temps sans avoir à prendre le volant.

Il ne faut pas penser que la seule façon de faire sa part pour l’Opération Nez rouge, c’est de conduire. On a besoin de bénévoles dans les centrales pour y prendre les appels et pour y faire la répartition. Ils peuvent aussi se charger des services alimentaires et de l’animation, énumère-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Prévention et sécurité