•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouvel album insolite pour la pianiste Emie R Roussel

Emie R Roussel prépare un nouvel album solo.

Photo : Radio-Canada / Nadia Ross

Laurence Royer

La pianiste rimouskoise Emie R Roussel prépare un nouvel album solo pour le début de l’année 2020. Au terme d’un audacieux projet de recherche et de création, elle a voulu sortir de sa zone de confort et composer des pièces aux sonorités jazz assez insolites.

Tout a commencé au Festival de jazz de Tremblant. Emie R Roussel était invitée à faire un spectacle solo. Elle a donc adapté des pièces qui sont normalement jouées par un trio pour les interpréter seule sur scène avec un piano acoustique, un clavier numérique et une pédale pour faire des boucles sonores.

Je sentais que je pouvais aller encore plus loin avec ça, raconte-t-elle. Je me suis dit pourquoi ne pas en faire un projet où j’aurais l’occasion de composer spécifiquement pour ces outils-là.

Émie R Roussel accorde une entrevue à Radio-Canada.

Le Emie R Roussel trio s'illustre au Québec, mais aussi à l'étranger. Cette fois-ci, la pianiste propose un album solo.

Photo : Radio-Canada / Nadia Ross

Emie R Roussel a consacré 10 mois à faire de la recherche, des expérimentations sonores et de la création. Elle a composé six pièces et en a arrangé deux autres.

La pianiste a testé plus d’une trentaine d’idées pour créer des sonorités différentes et originales. Par exemple, j’ai mis une feuille de papier sur les cordes pour voir ce que ça faisait comme sonorité, explique-t-elle.

Emie R Roussel est assise à son piano. Il y a des feuilles sur les cordes de son piano.

Emie R Roussel a mis des feuilles de papier sur les cordes de son piano pour tester de nouvelles sonorités.

Photo : Radio-Canada / Nadia Ross

Dans ses compositions, elle joue aussi des percussions sur la structure de son piano acoustique. Elle a aussi testé plusieurs sons sur son clavier et avec sa voix.

Ça a été une très grosse sortie de ma zone de confort. L’inspiration de ce projet-là part dans 12 directions différentes. J’ai essayé de cibler certaines choses, mais dans un spectre très très large.

Seule avec son piano, son clavier et sa pédale de boucles sonores, Emie R Roussel donne plutôt l’impression d’être accompagnée, dans son prochain album, d’un ensemble de musiciens.

Avec les informations de Nadia Ross

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Musique jazz