•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dernier jour pour la pose de pneus d'hiver au Québec

Un pneu enneigé.

La date limite a été avancée de 15 jours cette année.

Photo : Gian-Paolo Mendoza/Radio-Canada

Radio-Canada

Les automobilistes n’ont plus que quelques heures pour installer les pneus d'hiver au Québec. La date limite a été avancée au 1er décembre cette année. Elle était auparavant fixée au 15 décembre.

Les garages ont été pris d’assaut par les retardataires, qui étaient nombreux ce samedi à faire la file dès les premières heures.

Certains d’entre eux se sont présentés à 5 h du matin pour être certains de revenir à la maison la voiture bien chaussée.

Manque de temps? Paresse? Pourquoi avoir attendu jusqu’aux dernières heures pour installer ses pneus d’hiver?

Chacun y va de sa réponse. On travaille. Pendant la semaine, on ne peut pas venir. Les fins de semaine, on court après les enfants, lance une dame au volant, qui attend son tour depuis 7 h 30 du matin.

C’est l’hiver qui est arrivé trop tôt, rétorque un autre automobiliste. Un peu de paresse, mais on est encore dans les temps.

Des pneus empilés dans un garage.

Les garages sont pris d’assaut par les retardataires.

Photo : Radio-Canada / Conrad Fournier

Le ministère des Transports rappelle avec insistance l’obligation de se munir de pneus d’hiver. C'est une question de sécurité.

Le 1er décembre comme date butoir pour la pose des pneus d’hiver est maintenant inscrit au Code de la sécurité routière au Québec. Il en coûtera entre 200 $ et 300 $ d’amende aux contrevenants.

Faut-il attendre les derniers jours de novembre pour installer ses pneus afin de ne pas les user prématurément?

C’est un mythe, selon le club affilié de l'Association canadienne des automobilistes dans la province de Québec (CAA Québec).

Il n’y a vraiment pas de problème à chausser nos pneus d’hiver un peu plus tôt dans la saison, même dès le mois d’octobre, explique Pierre-Olivier Fortin, du CAA Québec.

Avec les informations de Yasmine Khayat

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société