•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les pneus d'hiver obligatoires à compter de dimanche

Le reportage de Yasmine Khayat

Photo : Radio-Canada

Boualem Hadjouti
Mis à jour le 

Les automobilistes du Québec devront avoir leurs pneus du 1er décembre au 15 mars inclusivement.

Auparavant, la date limite pour installer des pneus d'hiver était le 15 décembre.

Au garage PneuMobile GR de Rouyn-Noranda, les premiers automobilistes se sont pointés à partir du 1er novembre.

Le propriétaire Alexandre Rivard a remarqué que l'affluence a grandement diminué ces derniers jours.

Mais il a dû augmenter les heures d'ouverture de son garage pour répondre à la demande.

Cette année, vu que la date est plus d'avance, je crois que les garages ont eu un gros volume. Nous, on avait un shift de soir aussi pour combler la demande qui était forte dans un bref moment, mais sinon les retardataires je vous dirais qu'ils sont pas mal déjà tous sur des pneus d'hiver, dit-il.

Je crois qu'avec les conditions qu'on a ici en Abitibi, c'est une bonne idée de l'avoir mis au premier [décembre]. Même à Montréal, ils ont quand même de bonnes bordées de neige.

Alexandre Rivard

Le ministère des Transports affirme que la majorité des automobilistes sont d'accord avec cette obligation.

Il affirme que le devancement de la date limite permet de mieux s'adapter aux conditions climatiques et d'accroître la sécurité des usagers de la route.

Autrefois c'était le 15 décembre. On a mis ça deux semaines plus tôt. C'est un peu pour trouver une date qui va finalement être un compromis pour l'ensemble des régions du Québec. On sait que présentement, en Outaouais, il n'y a pas encore de neige, mais en Abitibi-Témiscamingue on a eu de trois à quatre tempêtes de neige jusqu'à maintenant. Donc il faut fixer une date pour tout le Québec, explique le conseiller en communication pour Transport Québec, Luc Adam.

Les automobilistes qui n'ont pas de pneus d'hiver risquent de se voir infliger une amende de 200 $ à 300 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Prévention et sécurité