•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

500 visages et paysages au Musée du Bas-Saint-Laurent

Environ 500 photos d'époque sont exposées de façon permanente au Musée régional du Bas-Saint-Laurent.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Laurence Royer

Environ 250 000 photos dorment dans les voûtes du Musée du Bas-Saint-Laurent. Pour sa nouvelle exposition permanente, le Musée a choisi 500 d’entre elles pour raconter l’histoire de la région grâce à des visages et à des paysages, surtout maritimes.

Un élément revenait presque à tout coup dans chacune des photos sélectionnées, explique la directrice générale du Musée du Bas-Saint-Laurent, Mélanie Girard.

On s'est rendu compte que dans les paysages, il y avait la présence de l'eau qui revenait constamment, en arrière ou en avant-plan : fleuve, lacs, rivières.

Le Musée s’est donc inspiré de l’importante présence de l’eau dans les photos choisies pour raconter l’histoire du Bas-Saint-Laurent des années 1890 à 1960.

Que ce soit la navigation, les pêcheries, la villégiature, l'industrie avec la force hydraulique, on arrive à raconter toutes ces histoires-là.

Mélanie Girard, directrice générale du Musée du Bas-Saint-Laurent
Mélanie Girard donne des détails sur l'exposition pendant une entrevue.

Mélanie Girard est directrice du Musée du Bas-Saint-Laurent.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Puisque faire de la photo n’était pas aussi accessible à cette époque, la majorité des images ont été croquées par neuf photographes seulement. Certains étaient des professionnels et d’autres des amateurs qui avaient les moyens de s’acheter l’équipement, précise Mélanie Girard.

Il a des photographes professionnels qui avaient pignon sur rue et des photographes amateurs, à l'ère où ce n’est vraiment pas tout le monde qui avait une caméra comme aujourd'hui. Mais certaines personnes ont commencé à s'intéresser à la photo et en ont fait vraiment une passion.

Une salle d'exposition

L'exposition permanente « Visages et paysages »

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Beaucoup de photos, peu d’espace

Pour mettre en valeur le plus grand nombre de photos possible et puisque l’espace réservé à l’exposition est limité, plusieurs images ont été numérisées. Les visiteurs pourront les regarder sur des écrans tactiles interactifs.

On a aussi un espace qu'on appelle la chambre noire où on explique la photo argentique, comment on faisait la photo à l'époque, explique Mélanie Girard. À l’époque, on appuyait sur le bouton et on n’avait aucune idée du résultat qu'on allait avoir.

Des vieux appareils photos

L'exposition explique aussi comment fonctionnaient les appareils photo de l'époque.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Un grand album de famille

On se plait à dire que la collection de photos, c'est l'album de famille des Bas-Laurentiens, poursuit Mélanie Girard.

Le Musée du Bas-Saint-Laurent reçoit de nombreuses demandes de gens qui trouvent des membres de leurs familles sur les photos de la collection et qui veulent obtenir des copies.

On fournit des photos de la parenté, parce que dans toutes les photos de mariage, les photos de studio, les gens se plaisent à rechercher leur famille.

Environ la moitié des 250 000 photos du musée, qui proviennent d’une vingtaine de fonds, sont numérisées et sont disponibles en ligne.

Avec les informations de Marc-Antoine Mageau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Histoire