•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il y a 20 ans, Miguasha entrait sur la liste sélecte de l’UNESCO

Le fossile Elpistostege watsoni, qui vivait il y a 380 millions d’années, marque la transition entre la vie aquatique et terrestre. Il a été découvert en 2013 sur le site de Miguasha.

Photo : Radio-Canada

Jean-François Deschênes

Le parc national Miguasha souligne un moment important de son histoire. Le 4 décembre 1999, le site touristique inscrivait son nom sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le parc national de Miguasha fait partie des 1073 sites dans 164 pays qui se retrouvent au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Vingt ans plus tard, ce titre est toujours une fierté pour le directeur Rémi Plourde. Ça veut dire que vous êtes l’équivalent d’un grand château de Versailles, d’une grande muraille de Chine.

Le directeur montre le document qui officialise la nomination de Miguasha sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Ce petit document a une grande importance aux yeux du directeur du parc national de Miguasha, Rémi Plourde.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Ce qui fait la particularité de Miguasha, ce sont ses fossiles vieux de 380 millions d’années.

Il y en a plus de 13 000 au parc de la municipalité de Nouvelle en Gaspésie.

Parmi eux se trouve le poisson qui se rapproche probablement le plus des premiers animaux qui ont vécu sur la terre ferme, l’Elpistostege watsoni.

D’autres sont d’une qualité exceptionnelle, avec de fins détails gravés dans la pierre.

Ça ne nous appartient pas à nous Québécois, ça appartient à la planète entière. Ça fait partie de notre patrimoine collectif.

Rémi Plource, directeur du parc national de Miguasha
Le document est exposé dans le musée gaspésien.

Le parc national de Miguasha a inscrit son nom sur la liste du patrimoine mondial de L’UNESCO le 4 décembre 1999.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

L'an dernier, plus de 19 000 touristes ont visité le site : un record depuis 1999. Les chercheurs de partout dans le monde sont également nombreux à venir travailler sur le site gaspésien.

Cependant, le directeur remarque que le titre de l'UNESCO attire surtout les Européens, un peu moins les Québécois.

Du travail reste encore à faire pour les sensibiliser, souligne-t-il. Aller chercher les familles, les jeunes pour pouvoir les initier, pouvoir faire de la vulgarisation. [...] Je pense que ça fait partie d’un de nos mandats de toute façon de parc national et qui fait en sorte qu’on rayonne davantage aussi.

Les élèves regardent attentivement le grand fossile.

Les élèves étaient impatients d'enfin voir de leurs propres yeux l'Elpistostege Watsoni, ce fossile dont ils ont entendu parler durant toute l'année.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Île d’Anticosti

L'UNESCO compte 20 sites au Canada et la communauté d’Anticosti, sur la Côte-Nord, veut que son île en fasse partie.

Des randonneurs se promènent au fond d'un canyon de calcaire.

L'île d'Anticosti est traversée par des canyons de plusieurs dizaines de mètres de profondeur.

Photo : Radio-Canada

Pour le maire de la municipalité de l’Île-d’Anticosti, John Pineault, les deux sites sont bien différents, mais l’expérience de Miguasha peut servir sur certains points.

Un peu comme Miguasha, on veut installer un musée de paléontologie. On a présenté les spécimens qu’on a ici. On a formé des guides pour aller dans les falaises avec des touristes. Ce sont toutes des choses que Miguasha fait et je pense qu'il peut être d'une grande aide.

Rémi Plourde souligne que l'équipe de Miguasha a travaillé dix ans à élaborer son dossier.

Aujourd'hui, le parc emploie 23 personnes et génère des retombées économiques d'un million et demi de dollars dans la région chaque année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Histoire