•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des scientifiques craignent l'anéantissement de populations de saumons dans le fleuve Fraser

Un saumon est placé dans un filet.

Des milliers de saumons ont été capturés et transportés durant l'été 2019 pour soutenir leur montaison vers les lieux de reproduction.

Photo : La Presse canadienne

Radio-Canada

Des scientifiques craignent que des populations de saumons du fleuve Fraser ne soient anéanties à la suite de l'éboulement survenu dans la région de Big Bar, qui a entravé le passage de milliers de saumons cet été.

Le glissement de rochers est survenu entre octobre et novembre 2018, selon ce qu'ont permis de confirmer des images satellites. Pêches et Océans Canada a découvert l’incident en juin dernier seulement à cause de son emplacement éloigné.

Dans une présentation dont la copie a été obtenue par CBC, les scientifiques du gouvernement fédéral expliquent à la Commission du saumon du Pacifique qu’il y a des « risques considérables d’extinction » de populations de saumons dont trois montaisons ont été entravées par le glissement de Big Bar.

Le rapport datant de la mi-octobre concenrne le saumon rouge dans la région du lac Stuart ainsi que le saumon quinnat dans le centre et le haut du fleuve Fraser.

L’éboulement a poussé les autorités de plusieurs ordres de gouvernement à intervenir dans ce qui s’est apparenté à une mission de sauvetage de milliers de saumons. Ces derniers ont été notamment transportés par hélicoptère au-delà de la chute de 5 mètres créée par le glissement qui empêchait la progression des saumons vers les lieux de reproduction.

Au total, 60 000 saumons ont été recueillis et gardés dans des réservoirs avant d'être transportés par voie aérienne. Après avoir manipulé les rochers, les autorités ont fini par dégager un passage naturel. Des poissons ont pu poursuivre leur chemin sans aide humaine.

Malgré les efforts, les chances que les saumons se soient frayé un chemin jusque dans le nord du fleuve sont minces, affirme Dean Werk, président de la Société du saumon de la Vallée du Fraser.

On parle d’un effondrement total des stocks de saumons au-delà du glissement de Big Bar.

Dean Werk, président de la Société du saumon de la Vallée du Fraser

« Ce sera dévastateur pour les populations de saumons sauvages », ajoute-t-il.

Il est d’avis que la moitié des poissons sont morts avant d’atteindre leur lieu de reproduction. Même si Dean Werk attend toujours les données du gouvernement fédéral, il estime que certaines zones ont connu moins de 10 % de retour projeté des poissons.

Avec les informations de Bethany Lindsay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Nature et animaux