•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement Ford transforme un programme de soutien à l’industrie forestière

Travailleurs dans une scierie.

Les scieries comptent parmi les entreprises qui pourront bénéficie du nouveau programme.

Photo : Radio-Canada / Lisa-Marie Bélanger

Radio-Canada

Le nouveau programme d’investissement et d’innovation dans le secteur forestier est en fait un remodelage du Fonds de développement du secteur forestier sous l’ancien gouvernement. L’enveloppe budgétaire qui y sera consacrée est de 10 millions de dollars par année sur cinq ans.

Le programme a été remanié dans le but de le rendre plus simple, plus transparent et plus convivial, dit le communiqué.

Les ministres de Richesses naturelles et des forêts John Yakabuski et du Développement économique, de la Création d’emplois et du Commerce Vic Fideli se sont déplacés vendredi dans une scierie de Powassan au sud de North Bay pour expliquer les nouvelles règles.

En transformant le programme, nous permettons à un plus grand nombre d’entreprises forestières de demander et d’obtenir du financement plus facilement, a dit le ministre Yakabuski.

Deux employés devant un immense rouleau de papier dans une usine.

Le financement est approuvé selon un processus concurrentiel fondé sur des rondes d’évaluation.

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Le programme mettra davantage l’accent sur l’impact qu’un projet peut avoir sur une région et sur l’ensemble du secteur forestier ontarien, tout en tenant compte de résultats comme les emplois, l’innovation, la productivité ou l’amélioration des produits.

Selon le gouvernement, l’Association de l’industrie forestière de l’Ontario appuie l’initiative.

Admissibilité

Le soutien financier sera offert à deux types de projets; ceux d’entreprise, et ceux de collaboration.

Pour les projets d’entreprises, les coûts engendrés devront atteindre au moins 3 millions de dollars et les projets devront être présentés par des scieries, des usines de pâte et papier, des entreprises de transformation de bois à valeur ajoutée.

Les projets de nature bioéconomique seront aussi considérés.

De la machinerie forestière déplace des troncs coupés.

Les entreprises de coupe forestière ne pourront bénéficier du programme qui totalise 10 millions de dollars par année sur une période de cinq ans.

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

La récolte et l’extraction des ressources n’auront pas droit à ce financement.

Projet de collaboration

L’aide financière de la province sera aussi offerte aux entreprises à but lucratif du secteur forestier, aux organismes de recherche sans but lucratif, aux associations forestières et au milieu universitaire.

Sélection des projets

Le financement sera approuvé selon un processus concurrentiel échelonné entre le 20 décembre 2019 et le 26 octobre 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Industrie forestière