•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le stationnement sera plus cher pour les grosses cylindrées dans Le Plateau-Mont-Royal

Des VUS stationnés dans une rue du Plateau-Mont-Royal.

L'augmentation des tarifs, la première en huit ans, sera basée sur la taille des cylindrées.

Photo : Radio-Canada / Thomas Gerbet

Radio-Canada

Alors que les automobilistes possédant des voitures à faibles émissions polluantes ne subiront pas d'augmentation, les propriétaires de certains véhicules énergivores devront payer presque le double du prix annuel actuel, qui est de 140 $.

L’arrondissement du Plateau-Mont-Royal a détaillé vendredi la hausse de la tarification des vignettes de stationnement, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2020.

Comme l'avait déjà annoncé Radio-Canada, cette augmentation, la première en huit ans, sera basée sur la taille des cylindrées.

Le prix des vignettes de stationnement pour 2020

  • Véhicule de 1,6 litre et moins, électrique et tarif social : 140 $
  • De 1,7 litre à 2,4 litres : 175 $
  • De 2,5 litres à 3,4 litres : 200 $
  • 3,5 litres et plus : 225 $
  • Deuxième vignette à une même adresse : 365 $

Dans une situation budgétaire difficile et un contexte d’urgence climatique, nous avons choisi de dégeler le tarif de stationnement sur rue pour les véhicules plus énergivores, plutôt que d’augmenter la taxe locale de tous les citoyens du Plateau, explique dans un communiqué le maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Rabouin.

Il n’y aura pas d’augmentation de tarif pour les véhicules à plus faible émission de GES ni pour les personnes vivant sous le seuil de faible revenu, grâce à l’instauration d’un tarif social.

Luc Rabouin, maire du Plateau-Mont-Royal

Le maire précise que les tarifs seront plus élevés et divisés en trois nouvelles catégories pour les véhicules aux plus grosses cylindrées, selon les principes de l’écofiscalité et de l’utilisateur-payeur.

L’arrondissement, où le prix de la vignette de stationnement est le plus élevé à Montréal, explique que les coûts d’entretien d’une place de stationnement sur rue sont évalués à un montant variant de 800 $ à 1300 $ par année.

M. Rabouin en déduit que la hausse envisagée, quand bien même elle peut paraître significative, demeurera nettement en deçà du coût réel payé par l’ensemble des contribuables.

Le maire souligne que les nouveaux revenus de stationnement générés permettront de maintenir le niveau de service aux citoyens et de poursuivre les efforts de transition écologique.

Dans les rues résidentielles, l’arrondissement compte consacrer jusqu’à 70 % des espaces disponibles pour les zones de vignettes. Ce taux est déjà de 100 % dans les rues commerciales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Politique municipale