•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prudence pour les achats en ligne en ce Vendredi fou

Une femme devant un clavier d'ordinateur tient une carte de crédit dans sa main.

Achats en ligne

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Plusieurs milliers d’Estriens profiteront des ventes du Vendredi fou et du Cyberlundi pour faire des achats en ligne. Avec les vols de données personnelles en ligne et les fraudes informatiques, la vigilance est de mise.

Il y a plusieurs pièges que peuvent éviter les consommateurs et certaines vérifications doivent être faites avant de compléter un achat en ligne.

La sollicitation est omniprésente, notamment sur les réseaux sociaux, par les commerçants. Les criminels profitent de ce filon, selon Steve Waterhouse, expert en cybersécurité et chargé de cours à l’Université de Sherbrooke,

Le bruit publicitaire est grand. Les consommateurs peuvent se faire proposer une suggestion et dans, la quête de la meilleure offre, se font avoir. Quand c’est trop beau pour être vrai, c’est parce que ce n’est pas vrai, dit-il, en précisant qu’il peut être nécessaire de vérifier auprès du marchand si l’offre est bel et bien réelle.

M. Waterhouse suggère également de mettre à jour ses appareils électroniques avant d’effectuer des achats avec ceux-ci.

Un ordinateur qui n'est pas à jour va laisser transpirer de l’information.

Steve Waterhouse, expert en cybersécurité et chargé de cours à l'UdeS

Les commerçants aussi peuvent être la cible de malfaiteurs.  Il est donc, si possible, recommandé d’utiliser un tiers service, comme PayPal, pour effectuer ses achats.

Avant d’effectuer une transaction, le consommateur doit également s'assurer d'utiliser un site de confiance. Normalement, un cadenas doit apparaître au niveau de l’adresse de navigation.

La journée du Vendredi fou est souvent ciblée comme étant celle qui donne le coup d’envoi aux achats des Fêtes.

Le consommateur va dépenser en moyenne 322 $ pour des emplettes totales d’un peu plus d’un milliard de dollars.

Achats du Vendredi fou

  • Articles électroniques et produits informatiques : 40 %
  • Vêtements et accessoires de mode : 38 %
  • Livres, films, musique ou billets de spectacle : 22 %

Source : Conseil québécois du commerce de détail (CQCD)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Fraude