•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 229 106 $ pour l'Arbre de l'espoir 2019

La somme de 2 229 106 $ sur un écran géant avec des gens qui célèbrent

Les organisateurs ont dépassé l'objectif de 2 millions de dollars qu'ils s'étaient fixé afin de marquer les trois décennies du radiothon.

Photo : Radio-Canada / Emmanuelle Robinson

Radio-Canada
Mis à jour le 

Le grand chiffrier de la 30e édition du radiothon de l'Arbre de l'espoir a affiché la somme de 2 229 106 $, dépassant l’objectif fixé de 2 millions de dollars. Les Acadiens qui se sont réunis vendredi, au Collège communautaire du Nouveau-Brunswick de Dieppe, ont fait salle comble dans une ambiance du temps des Fêtes pour la lutte contre le cancer.

En juillet, environ 150 cyclistes ont pris part au Tour de l’espoir afin de récolter des fonds pour l’événement. Ils ont présenté le fruit de leurs efforts vendredi, en remettant un chèque de 405 000 $.

Des gens heureux tiennent un chèque géant de 405 000 $.

Quelque 150 cyclistes ont parcouru 650 km pour une bonne cause en juillet cette année dans le cadre du Tour de l'espoir. C'est un chèque de 405 000 $ qu'ils ont présenté vendredi au radiothon annuel, le point culminant des campagnes de l'Arbre de l'espoir.

Photo : Radio-Canada / Emmanuelle Robinson

Tout au long de ce grand marathon radiophonique, patients et survivants, professionnels de la santé et bénévoles ont partagé leur histoire de financement et ont offert des témoignages touchants.

Un pianiste chante dans un micro. Derrière lui, on voit un guitariste.

Andrew Creeggan est le chef de l'orchestre maison, composé aussi de Sébastien Michaud, Jean Surette et Denis Surette.

Photo : Radio-Canada / Patrick Lacelle

Des artistes acadiens, dont Joseph Edgar, Hert LeBlanc, Monique Boudreau, Joey Robin Haché et Joannie Benoit, sont montés sur scène pour animer la journée.

L’artiste Cédric Vienneau qui a récemment perdu sa mère, la lieutenante-gouverneure du Nouveau-Brunswick, Jocelyne Roy Vienneau, était également sur place pour interpréter deux de ses chansons.

Un homme chante au micro pendant qu'il joue de la guitare.

Cédric Vienneau sur scène au Radiothon de l'Arbre de l'espoir.

Photo : Radio-Canada / Emmanuelle Robinson

Les coprésidents de la campagne de l’Arbre de l’espoir sont aussi montés sur scène pour interpréter un numéro spécial. Ils ont adapté la célèbre chanson If I Had a Million Dollars du groupe Barenaked Ladies pour encourager le public à donner à la cause.

Un groupe de six personnes sont sur scène et chantent.

Les coprésidents de la campagne de l'Arbre de l'espoir interprètent à leur tour une chanson.

Photo : Radio-Canada / Emmanuelle Robinson

Un homme et une femme reçoivent un don d'une femme.

Jacqueline LeBlanc, originaire de Memramcook, s'est rendue sur place pour faire son don et écouter avec le public au CCNB de Dieppe.

Photo : Radio-Canada / Patrick Lacelle

La contribution des bénévoles

La réussite de l’événement repose sur les épaules de plusieurs bénévoles. Michel DeGrâce est l’un d’entre eux. Depuis près 15 ans, il contribue d’une manière ou d’une autre au radiothon diffusé en direct du CCNB Dieppe.

On croit que c’est une super de bonne cause. Ça touche tellement de gens. Si on peut aider de n’importe quelle façon, on est prêt à le faire. Quand je travaillais, je prenais une journée de congé pour venir ici. Il y a tellement une bonne énergie, a expliqué M. DeGrâce.

Un homme à la chevelure blanche cache son sourire de sa main droite.

Plusieurs bénévoles, comme Michel DeGrâce, sont là depuis le début de la campagne de l'Arbre de l'espoir il y a 30 ans.

Photo : Radio-Canada / Patrick Lacelle

Vendredi, le travail de M. DeGrâce consistait à accepter les dons des gens qui se présentent au CCNB en personne. Jacqueline LeBlanc, de Dieppe, est l’une de ces personnes. Elle a fait un don en personne en plus de passer une partie de la journée au collège, comme elle le fait depuis une vingtaine d’années.

J’ai toujours fait un don à l’Arbre de l’espoir parce que nous sommes touchés par le cancer de très près. Tout le monde est touché. C’est une cause très importante, a confié Mme LeBlanc.

J’aime beaucoup les témoignages qui se font. C’est touchant. C’est une belle expérience, ça nous fait apprécier notre santé, a-t-elle ajouté.

Une femme aux longs cheveux assise dans un fauteuil parle dans un micro.

Chantal Dubé a survécu au cancer alors que les médecins lui donnaient plus ou moins un mois à vivre.

Photo : Radio-Canada / Patrick Lacelle

Témoignages de combats d'une vie

Au cours du radiothon, plusieurs personnes ont témoigné de leur lutte contre le cancer. C’est le cas de l’infirmière Chantal Dubé. Lorsqu’elle a reçu un diagnostic de cancer du sein, ses médecins lui donnaient plus ou moins un mois à vivre. Aujourd’hui, elle est guérie.

Je ne peux pas me plaindre, mon état de santé physique est super bien. Je suis en forme. Le cancer, c’est fini, a indiqué Mme Dubé.

Le retour à la vie après un cancer n’est cependant pas simple, surtout lorsqu’on travaille dans le domaine de la santé et qu’on côtoie des patients qui subissent des traitements similaires. Rapidement, l’infirmière acadienne est replongée dans son passé.

La vie n’est jamais normale après. On a quand même une belle vie avec de l’espoir et de l’amour, et la reconnaissance d’être là, mais le syndrome post-traumatique existe vraiment, a confié Mme Dubé.

Tu n’as plus les mêmes pensées. La vie est vue d’un différent angle.

Chantal Dubé
Une jeune femme interviewée par un animateur et une animatrice souriants.

L'artiste Joanie Benoit, au centre, a perdu une jambe à l'âge de 16 ans en raison d'un cancer.

Photo : Radio-Canada / Patrick Lacelle

Un défi réussi

Plus de 567 000 $ ont déjà été amassés jeudi soir lors de l'événement le Défi coupe de l'espoir, une activité au cours de laquelle des participants devaient se raser les cheveux contre un montant minimum de 2500 $.

Robert Basque se fait couper les cheveux.

Une quarantaine de personnalités du Nouveau-Brunswick ont accepté de relever le Défi coupe de l’espoir au profit de la campagne de l’Arbre de l’espoir.

Photo : Radio-Canada / Gilles Landry

L'objectif du défi, qui avait été fixé à 225 000 $, a été largement dépassé.

L’initiative de la collecte de fonds s’est poursuivie lors du Radiothon.

Un homme regarde devant pendant qu'une femme lui rase la tête.

L'auteur et conférencier, Martin Latulippe s'est fait raser la tête au Radiothon de l'Arbre de l'espoir.

Photo : Radio-Canada / Emmanuelle Robinson

Trois hommes sont assis et se font raser les cheveux.

Gilles Beaulieu, Gilles Lanteigne et Denis Larocque participent au Défi coupe de l'espoir.

Photo : Radio-Canada / Emmanuelle Robinson

Les fonds recueillis par la campagne 2019 aideront à financer des projets selon les besoins décelés au Centre d’oncologie Dr-Léon-Richard et aux départements du CHU Dumont qui offrent des services aux patients atteints du cancer.

Depuis 1989, la campagne de l’Arbre de l’espoir a permis la réalisation de grands projets qui ont bénéficié aux gens touchés par le cancer au Nouveau-Brunswick et à leurs familles.

Avec des informations de Patrick Lacelle

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Événements caritatifs