•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouvel outil pour prévenir le vapotage chez les jeunes

Cigarette électronique

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

L'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec lance une campagne de sensibilisation pour prévenir le cancer du poumon chez les jeunes de 12 à 17 ans. Une trousse multimédia sera distribuée dans les écoles pour s’attaquer notamment à la prévalence du vapotage chez les élèves du secondaire.

L’instigateur du projet, le pneumologue Louis-Philippe Boulet, souligne qu’en 5e secondaire, un élève sur deux a déjà essayé la cigarette électronique.

C’est énorme, on ne peut pas être insensible à ça. [...] C’est un grand problème de société présentement. Je ne dis pas que le vapotage cause le cancer, loin de là, mais on sait que le vapotage est très populaire chez nos jeunes, s’inquiète le médecin de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ).

Cette popularité du vapotage chez les jeunes est d’autant plus inquiétante pour le Dr Boulet que les adolescents qui utilisent souvent la cigarette électronique ont trois fois plus de chances de devenir des fumeurs de cigarettes ordinaires.

La trousse qu’il a développée avec ses partenaires servira à montrer aux élèves les ravages de la cigarette sur les poumons.

Il y a plusieurs descriptions qui montrent comment ça affecte le poumon, qu'est-ce que ça fait, le cancer. Tout le monde [a des cas de cancer] dans sa famille. Alors souvent les jeunes sont intéressés à savoir c'est quoi et pourquoi il faut prévenir, estime le pneumologue.

Louis-Philippe Boulet, pneumologue à l'IUCPQ.

Louis-Philippe Boulet, pneumologue à l'IUCPQ

Photo : Radio-Canada

Ne devenez pas esclave de la cigarette à votre âge, essayez de vous libérer de ça et gardez vos poumons en santé.

Louis-Philippe Boulet, pneumologue à l'IUCPQ

Troubles pulmonaires

Louis-Philippe Boulet rappelle aussi que le phénomène du vapotage est encore trop récent pour que l'on connaisse les effets à long terme sur la santé.

À court et moyen termes toutefois, de plus en plus de personnes qui font usage de la cigarette électronique ont des troubles pulmonaires qui parfois mettent leur vie en danger.

On voit déjà une certaine épidémie de problèmes respiratoires, 2000 cas aux États-Unis et au Canada de problèmes aigus suite à du vapotage, note le Dr Boulet.

Au Québec, trois cas de problèmes pulmonaires graves liés au vapotage ont été confirmés. Les trois personnes touchées étaient toutes dans la cinquantaine ou la soixantaine et elles vapotaient pour arrêter de fumer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Santé physique et mentale