•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois ados admettent avoir agressé un couple de femmes dans un bus à Londres

Sur une photo prise par Melania Geymonat, on la voit saigner du nez, la chemise couverte de sang, tandis qu'à ses côtés son amie a le visage en sang et semble bouleversée.

L'une des deux victimes, Melania Geymonat, a expliqué que sa petite amie Chris et elle se trouvaient dans un bus de nuit lorsqu'un groupe de jeunes hommes les a prises à partie.

Photo : Capture d’écran Facebook Melania Ps

Radio-Canada

Trois adolescents ont plaidé coupable d'atteinte à l'ordre public à la suite d'une attaque homophobe contre deux femmes dans un bus londonien en mai dernier.

L'incident s'est produit au petit matin à West Hampstead, peu après que les deux victimes ont pris place dans le bus.

L'une des deux victimes, Melania Geymonat, 28 ans, a déclaré à la radio de la BBC que le groupe d'adolescents a commencé à les harceler lorsqu'il a découvert qu'elle et sa petite amie Chris Hannigan formaient un couple.

Ils nous ont encerclées et ont commencé à tenir des propos agressifs sur les positions sexuelles, les lesbiennes. Ils ont réclamé qu'on s'embrasse pour qu'ils puissent nous regarder.

Melania Geymonat

Une bagarre a suivi, laissant les deux femmes blessées au visage après avoir reçu plusieurs coups. Un téléphone et un sac ont été volés.

Jeudi, deux adolescents de 16 ans et un autre de 15 ans ont plaidé coupables d'infractions telles que commettre un crime haineux aggravé et détenir des biens volés.

Ils connaîtront leur peine le 23 décembre. L'abus homophobe est un crime haineux et ne sera pas toléré sur notre réseau. Cet incident révoltant était tout à fait inacceptable.

Mandy McGregor, chef de la sécurité du Transport de Londres

Avec les informations de Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Procès et poursuites

Justice et faits divers