•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Radio-Canada prolonge la période de déménagement vers sa nouvelle maison

Le coût total du projet excédera de 17 millions de dollars les prévisions financières initiales.

Vue sur la nouvelle maison de Radio-Canada.

La nouvelle maison de Radio-Canada sera livrée le 31 décembre 2019 à la société d'État.

Photo : Ivanoh Demers

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La direction de Radio-Canada étalera jusqu’au printemps 2021 le transfert des activités et des employés dans la nouvelle Maison de Radio-Canada (MRC), qui sera livrée à la fin de décembre de cette année.

Selon le vice-président principal de Radio-Canada, Michel Bissonnette, qui faisait le point jeudi sur les coûts et l’avancement des travaux, la société d’État recevra les clés du nouvel immeuble des mains du promoteur Broccolini le 31 décembre prochain, comme prévu.

Par contre, la direction a décidé de se donner davantage de temps pour terminer l’aménagement de ses nouveaux locaux et le transfert des équipements et du personnel qui sera achevé au printemps 2021, soit un an plus tard que ce que prévoyait l’échéancier initial.

On a fait le choix de prolonger la période de déménagement. Les premiers employés vont déménager au printemps 2020 et on va échelonner notre déménagement jusqu’au printemps 2021 de façon à permettre à ce que l’information vienne clore le déménagement.

Une citation de :Michel Bissonnette, vice-président principal de Radio-Canada

En ce qui a trait aux frais de loyer supplémentaires que la prolongation du déménagement entraînera, notamment en loyer versé au Groupe Mach inc., propriétaire de la tour du 1400 René-Lévesque Est, Michel Bissonnette a expliqué que Radio-Canada bénéficie d’une clause négociée au contrat qui lui permet de prolonger, à  un coût avantageux, la location des lieux pour assurer une période de transition.

Rappelons que Radio-Canada ne sera pas propriétaire des locaux dont il prendra possession à la fin décembre.

La société d’État devra donc payer environ 22 millions de dollars de frais d'opération chaque année, dont un loyer, dans le cadre d’un bail d’une durée garantie de 30 ans. Un choix qui permet à Radio-Canada de faire notamment d’importantes économies sur les coûts d’entretien immobilier et de dégager davantage d'argent pour sa production.

17 millions de plus

En ce qui a trait aux coûts de la nouvelle maison de Radio-Canada qui sera située au 1000, rue Papineau, l’ensemble du projet coûtera 287 millions de dollars en tout, précise la direction de Radio-Canada, soit 17 millions de dollars de plus que le coût initialement prévu lors de la présentation du projet au gouvernement fédéral en 2016.

Michel Bissonnette s'adresse aux journalistes.

Le vice-président principal de Radio-Canada, Michel Bissonnette (à gauche), rencontrait les journalistes en compagnie du vice-président Infrastructure et Services technologiques médias, Daniel Boudreau.

Photo : Radio-Canada / Stephane Bordeleau

Il ne s’agit pas d’un dépassement de coût, a prévenu Michel Bissonnette, mais plutôt d’améliorations apportées lors de la conception de l’immeuble.

Le projet au départ était de 270 millions la première fois qu’il a été présenté au Conseil du Trésor et entre l’appel d’offres et le début de la construction on a revu certains éléments qu’on voulait ajouter au projet, et c’est là que le projet est passé de 270 à 287 millions.

Une citation de :Michel Bissonnette, vice-président principal de Radio-Canada

Des 287 millions de dollars que nécessitera le déménagement de Radio-Canada dans ses nouveaux locaux, 112 millions seront consacrés à l’aménagement des bureaux, des studios et des espaces communs. Les 175 millions restants serviront à l’achat et l’installation de nouveaux équipements, dont une technologie de diffusion IP.

Michel Bissonnette ajoute que le nouvel immeuble montréalais qui constitue la maison mère de ses services francophones à travers le pays ne nécessitera pas de fonds supplémentaires de la part du gouvernement fédéral.

La direction insiste par ailleurs sur le fait que l’exercice se fera toujours à un coût neutre pour les contribuables, puisque l’argent nécessaire au déménagement provient essentiellement du budget d’immobilisation de Radio-Canada et de la vente d’immeubles et d’actifs qui n’étaient plus essentiels.

« Dans le plan stratégique 2015, CBC/Radio-Canada s’était fixée pour cible de réduire de 50 % son empreinte immobilière, et elle s’approche du but. Ces huit dernières années, des immeubles ont été vendus à Halifax, à Moncton, à Matane, à Windsor et à Calgary », précise un communiqué.

Le nouvel édifice de Radio-Canada.

Radio-Canada retarde son déménagement

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Si la direction de Radio-Canada avait opté pour une modernisation de la tour du 1400 René-Lévesque Est, qui date de 1973, plutôt qu'un déménagement dans un nouvel espace, cela aurait coûté, précise-t-elle, environ 346 millions de dollars pour rénover, moderniser et équiper la tour actuelle.

Le Groupe Mach, qui a acheté la tour de Radio-Canada en juillet 2017 pour la somme de 42 millions de dollars compte y aménager des espaces de bureaux et ériger un nouveau quartier résidentiel et commercial sur le stationnement situé à l'ouest de l'actuelle MRC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !