•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Scott Moe met de l’avant les priorités du prochain Conseil de la fédération

Scott Moe, pris de profil, en train de regarder François Legault qui répond aux questions des médias en conférence de presse.

Le premier ministre de la Saskatchewan jette un regard à son homologue du Québec, François Legault, lors du Conseil de la fédération à Saskatoon en juillet.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Karel Houde-Hébert

Les premiers ministres des provinces et des territoires se réuniront les 1er et 2 décembre, à Toronto, pour le Conseil de la fédération. La réunion sera présidée par le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe.

Selon le leader du gouvernement saskatchewanais, la plupart des discussions devraient porter sur l’état des relations fédérales, provinciales et territoriales au Canada.

En tant que président du Conseil de la fédération, j'ai hâte de travailler avec mes homologues provinciaux sur les possibilités et les défis auxquels notre fédération fait face aujourd'hui, a déclaré Scott Moe dans un communiqué.

Le premier ministre de la Saskatchewan souhaite également profiter du Conseil de la fédération pour mettre en lumière les frustrations des Saskatchewanais envers le gouvernement fédéral.

Scott Moe a défini trois domaines où il croit qu'un consensus peut être atteint avec les premiers ministres provinciaux :

  • La proposition de modifications à la formule de stabilisation financière pour faire en sorte qu'elle tienne davantage compte des réalités économiques des provinces
  • La reconnaissance que l’élaboration de politiques environnementales devrait être de compétence provinciale
  • La reconnaissance que chaque province a des préoccupations au sujet de la législation fédérale en matière d'évaluation environnementale qui doivent être réglées par des modifications législatives et des règlements significatifs

J'ai hâte de collaborer avec mes collègues provinciaux pour démontrer qu'il existe des mesures concrètes que nous pouvons prendre pour établir un consensus sur les principaux défis auxquels notre pays fait face, a mentionné le premier ministre.

Il rappelle que lors de sa rencontre avec le premier ministre canadien, Justin Trudeau, celui-ci s’est dit disposé à respecter les points sur lesquels les premiers ministres provinciaux parviennent à un consensus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Politique provinciale