•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget provincial de mi-année : la Saskatchewan s’attend à un surplus plus élevé que prévu

Donna Harpauer et Rupen Pandya lors de mise à jour économique et financière de la Saskatchewan.

La ministre des finances de la Saskatchewan, Donna Harpauer

Photo : Radio-Canada / Marie-Christine Bouillon

Radio-Canada

Le gouvernement de la Saskatchewan prévoit un excédent de plus de 37 millions de dollars dans son budget provincial cette année, ce qui représente 3 millions de plus que prévu au début de l'exercice financier. Cela devrait faire en sorte que le prochain budget soit équilibré.

Nous continuons à gérer les dépenses avec prudence, à investir dans les priorités et à maintenir la vigueur de notre économie, dit la ministre des Finances, Donna Harpauer, qui a publié son rapport semestriel mercredi.

Notre plan financier est sur la bonne voie.

Donna Harpauer, ministre des Finances

Elle précise que les revenus ont été plus élevés que prévu, grâce à des hausses de revenus liés au pétrole et au gaz naturel.

Certaines dépenses demeurent toutefois inconnues, comme le régime de retraite des enseignants ainsi que les revenus agricoles.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) de la Saskatchewan ne voit pas les choses de la même façon que la ministre Harpauer.

« L’économie ne va pas bien », estime Trent Wotherspoon, le porte-parole en matière de finances publiques de l’opposition officielle.

Le Parti saskatchewanais ne prend pas les bonnes décisions.

Trent Wotherspoon, porte-parole en matière de finances publiques pour le NPD

L’opposition officielle estime que le gouvernement devrait investir davantage dans l’éducation et réduire le nombre d’élèves dans les classes.

Le gouvernement préfère investir dans la route de contournement que dans nos classes, poursuit M. Wotherspoon.

La dette nette au 31 mars 2020 devrait s’élever, selon la province, à 12 milliards de dollars, soit une diminution de 370,3 millions de dollars par rapport aux prévisions précédentes.

En pourcentage du PIB, la dette de la Saskatchewan devrait être l’une des plus faibles au Canada, indique le gouvernement.

Les perspectives de notre économie restent positives, avec une croissance modeste prévue cette année et un renforcement en 2020, poursuit Donna Harpauer, reconnaissant également que bien que la province ait « des défis à relever dans certains secteurs », la hausse de la population, des emplois et de la construction de bâtiments non résidentiels est encourageante.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Politique provinciale