•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Donner aux jeunes Franco-Terre-Neuviens « une littérature qui leur ressemble »

Danielle Loranger est debout avec son livre dans les mains. Elle présente son livre devant des enfants assis à une table.

L'autrice Danielle Loranger présente son plus récent livre au Centre des Grands-Vents, à Saint-Jean, à T.-N.-L.

Photo : Radio-Canada / Marie Isabelle Rochon

Patrick Butler

Danielle Loranger a grandi à Trois-Rivières, au Québec, mais elle n’hésite pas à se dire « Terre-Neuvienne dans l’âme ».

L’auteure et peintre québécoise habite la région de Clarenville depuis 1989. Trente ans après son arrivée à Terre-Neuve, ce sont les paysages et la culture de sa province d’adoption qu’elle met en vedette dans son plus récent livre pour enfants.

Publié aux éditions Bouton d’or Acadie, Un géant dans la tête raconte l’histoire touchante de Matis, un garçon hémophile qui voyage avec son père à Terre-Neuve après la mort subite de sa mère.

Avec l’aide du Réseau culturel francophone de Terre-Neuve-et-Labrador (RCF), Danielle Loranger a lancé jeudi ce nouveau texte, qu'elle a écrit et illustré au Centre scolaire et communautaire des Grands-Vents, à Saint-Jean.

Je pense que ça va être vraiment stimulant pour les enfants de se reconnaître à travers les illustrations, espère-t-elle. Je parle des fous de Bassan, je parle des icebergs, je parle des lupins, des plantes, je parle beaucoup des mummers aussi.

Le livre Un géant dans la tête, de l'autrice Danielle Loranger, se trouve sur un petit chevalet. La première de couverture présente la peinture d'un homme et d'un enfant de dos. L'homme tient la main de l'enfant de sa main gauche et tire un sapin dans la neige à l'aide de sa main droite.

Le livre Un géant dans la tête, de l'autrice Danielle Loranger

Photo : Radio-Canada / Marie Isabelle Rochon

Nathalie Gagnon, coordonnatrice du RCF, rappelle que les écrivains francophones ne sont pas nombreux à Terre-Neuve-et-Labrador. Les lancements de livre en français sont encore plus rares.

C'est quand même rare pour des enfants ou des familles de pouvoir se retrouver dans un livre qui représente leur propre culture en français. C'est important d'en faire la promotion.

Nathalie Gagnon, coordonnatrice, Réseau culturel francophone de T.-N.-L.

J'étais tellement contente quand [le RCF] m’a dit qu’il était intéressé à faire un lancement du livre ici, à Saint-Jean, ajoute Danielle Loranger. Ça va être comme une première expérience.

Mme Loranger soutient qu’il existe une demande pour les livres pour enfants francophones à Terre-Neuve-et-Labrador, même si les francophones sont minoritaires et les communautés sont dispersées.

C'est important qu'on ait accès

Leigha Chiasson-Locke, bibliothécaire provinciale pour les jeunes et les adolescents, fait le même constat. Elle achète tous les livres pour jeunes disponibles dans les 94 bibliothèques publiques à Terre-Neuve-et-Labrador.

Mme Chiasson-Locke indique que très peu de librairies à Terre-Neuve vendent des livres en français. Mais les bibliothèques publiques achètent souvent de nouveaux livres en français pour les jeunes des écoles francophones et d'immersion, ajoute-t-elle.

Portrait de Leigha Chiasson-Locke. En arrière-plan se trouvent des étagères remplies de livres dans une bibliothèque.

Leigha Chiasson-Locke, bibliothécaire provinciale pour les jeunes et les adolescents

Photo : Radio-Canada / Marie Isabelle Rochon

On essaie toujours d'agrandir la collection [de livres en français], explique-t-elle. Vous trouverez qu’il y a plus de livres pour enfants aux bibliothèques publiques parce qu’il y a plus de jeunes qui cherchent des livres, notamment à cause des cours d’immersion.

Vendredi, Danielle Loranger passera la journée dans les deux écoles francophones à Saint-Jean pour parler de son livre et de ses expériences en tant qu’écrivaine francophone auprès des jeunes.

C'est important qu’on ait accès, que les jeunes francophones de Terre-Neuve aient accès à toute cette littérature jeunesse qui leur ressemble, affirme-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Terre-Neuve-et-Labrador

Livres