•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement manitobain courtise les Québécois opposés à la loi 21

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, s'adresse aux journalistes.

Le gouvernement de Brian Pallister tente d'attirer des Québécois au Manitoba avec une publicité en réponse à la Loi sur la laïcité de l'État.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le gouvernement du Manitoba tente d’attirer les Québécois opposés à la Loi sur la laïcité de l’État, communément appelée loi 21, à grands coups de publicité dans les journaux imprimés et les médias numériques de la province francophone.

La campagne publicitaire dont le budget initial est de 20 000 $ débute jeudi. Il s’agit de la plus récente critique du gouvernement de Brian Pallister envers la loi québécoise.

La Loi sur la laïcité de l’État interdit aux employés de l'État en position d’autorité, dont les policiers, les juges et les enseignants, le port de signes religieux.

La publicité présente 21 raisons pour déménager au Manitoba, un clin d’œil à la loi québécoise. Selon Brian Pallister, l'objectif est de montrer que le respect de la diversité existe dans la province. Il n’exclut pas de dépenser des sommes supplémentaires selon les répercussions qu'aura la campagne publicitaire.

Nous respectons les libertés individuelles et les droits, et nous ne sommes pas vraiment pour une police vestimentaire.

Brian Pallister, premier ministre du Manitoba

Pas la première tentative

Le premier ministre manitobain indique aussi que la province a besoin d’employés bilingues dans la fonction publique.

En juillet, Brian Pallister avait déjà envoyé des lettres à plusieurs organisations professionnelles du secteur public au Québec pour inciter des gens à venir dans l’Ouest. Ces lettres sont restées pour le moment sans réponse, selon la Commission de la fonction publique du Manitoba.

Le premier ministre du Québec, François Legault, soutient que les habitants de sa province appuient la Loi sur la laïcité de l'État.

Le gouvernement progressiste-conservateur du Manitoba avait déjà fait un premier pas, mercredi, en adoptant une résolution pour condamner cette loi québécoise.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !