•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une bibliothèque plus verte et plus rassembleuse pour Rivière-du-Loup

Deux personnes observent les esquissent de la future bibliothèque de Rivière-du-Loup.

Le concept gagnant a été présenté aux citoyens de Rivière-du-Loup mardi le 26 novembre au coeur même de la bibliothèque.

Photo : Radio-Canada / Marie-Jeanne Dubreuil

Radio-Canada

La Ville de Rivière-du-Loup a présenté hier le concept gagnant de son concours d’architecture pour l’agrandissement et le réaménagement de la bibliothèque Françoise-Bédard.

Il s’agit du concept présenté par la firme d’architecture Groupe A/Annexe U et la firme d’ingénierie LGT.

Le projet, évalué à 5 millions $, consistera à ajouter différents plateaux vitrés superposés les uns sur les autres. L’extension s’étendra vers l’arrière de l’édifice de la Maison de la Culture en forme de « L ».

Cette idée de superposition se veut un rappel de la topographie de Rivière-du-Loup, selon les architectes associés au projet.

Rivière-du-Loup est une ville avec une composition vraiment intéressante, une jonction entre la nature, l’architecture, le patrimoine et la topographie. On a voulu faire une bibliothèque qui rappelait tout ça, donc qui était à la fois un geste entre nature et patrimoine avec des jeux de topographie. Ça nous a vraiment inspirés

Erick Rivard, architecte associé chez Groupe A/Annexe U
Elisa Bell-Nadeau et Erick Rivard posent à côté d'une de leurs esquisses.

Elisa Bell-Nadeau et Erick Rivard, deux architectes associés au concept gagnant de réaménagement de la bibliothèque municipale de Rivière-du-Loup.

Photo : Radio-Canada / Marie-Jeanne Dubreuil

L’annexe située derrière la bibliothèque, construite dans les années 80, sera quant à elle démolie pour y aménager une place publique, qui sera entourée par les nouveaux annexes.

C’est probablement la seule chose qui ne nous a pas séduits quand on a visité la place, raconte à la blague Erick Rivard.

M. Rivard rappelle que de raser l’extension permettra de revoir la vieille façade de l’ancien couvent, mettant encore plus en valeur l’édifice patrimonial.

L'arrière de la bibliothèque municipale Françoise-Bédard, à Rivière-du-Loup

La section arrière de la bibliothèque sera démolie.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Un coin pour chacun

La nouvelle configuration amenée par le concept des architectes du Groupe A/Annexe U permettra d’augmenter le nombre de zones dédiées à différent public cible.

En plus des zones pour enfants, tout-petits et adultes, qui seront réaménagées et agrandies, le concept inclura une zone pour ados, des zones sociales et une zone axée sur la réflexion, avec « la tête dans les arbres ». Ce dernier secteur, qui accueillera les périodiques et les bandes dessinées, sera situé au deuxième étage et sera entouré de baies vitrées donnant sur les arbres du parc Bon-Pasteur.

C’est important pour nous que chaque occupant, chaque visiteur, puisse s’identifier à un certain secteur de la bibliothèque. Il fallait donc créer une diversité d’espaces, une diversité de vues et de rapports avec l’environnement, explique l’architecte Elisa Bell-Nadeau, aussi associée au projet.

Plus vert pour moins cher

Les architectes et ingénieurs qui ont planché sur le concept gagnant ont voulu rendre la nouvelle bibliothèque écoresponsable sans engager de dépenses excessives.

L’édifice sera chauffé et rafraîchi avec le principe de l'aérothermie, soit le chauffage de l’air avec la chaleur du sol, mais aussi grâce à des planchers radiants. Ajoutés à de grandes fenêtres dotées d’une bonne performance énergétique, ces éléments aideront la Ville à diminuer ses dépenses en chauffage et en éclairage, expliquent Erick Rivard et Elisa Bell-Nadeau.

Les toits verts seront également aménagés au-dessus des plateaux.

C’est un bâtiment qui sera extrêmement performant au niveau énergétique, affirme Erick Rivard.

Présentation réussie

La mairesse, Sylvie Vignet, le directeur du Service loisirs, culture et communautaires, Benoît Ouellet ainsi que la bibliothécaire responsable, Sylvie Michaud, se sont montrés satisfaits du projet choisi.

Je trouve qu’ils ont bien saisi l’esprit d’une bibliothèque publique avec l’usager qui est au cœur de la bibliothèque et les interactions qu’il y a entre les usagers

Sylvie Michaud, bibliothécaire responsable à la bibliothèque Françoise-Bédard

Mme Michaud indique toutefois qu’il y aura certains ajustements à faire aux croquis et certains aspects à surveiller, en particulier le niveau de bruit.

On a eu une mode de rendre les bibliothèques sociales et d’enlever le silence obligatoire dans les dernières années, mais il ne faut pas aller à l’extrême. Ce sera important de garder ça en tête, avertit-elle.

Les architectes du Groupe A/Annexe U rappellent que le projet n’est encore qu’à l’étape d’esquisse et qu’ils sont ouverts à y faire des modifications.

Erick Rivard admet d’ailleurs qu’il a bien aimé la période de questions des citoyens, qui a suivi la présentation du concept.

Au final, c’est pour la population qu’on fait ce bâtiment-là. Moi, de savoir que les gens veulent plus d’utilisation du bois ou encore d’avoir accès à une entrée secondaire à longueur d’année, c’est motivant. Ça veut dire qu’ils sont en train d’embarquer avec nous dans le projet et qu’ils vont utiliser les nouveaux espaces, conclut-il.

Les architectes et ingénieurs liés aux projets rencontreront la Ville dans les prochaines semaines pour mieux adapter le projet aux besoins spécifiques de Rivière-du-Loup.

Selon la Ville, le projet pourrait s'enclencher d'ici 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Livres